Ma lettre ouverte au Premier ministre Amadou: Gon Coulibaly, 3 ans après sa nomination l (Adama Diabaté)

799

Dernère publication

Ci-dessous une lettre ouverte de Adama Diabaté , président du Cercle national Amadou Gon (CNAG) au premier ministre Amadou Gon Coulibaly

C’est avec un grand plaisir que je viens vous adresser mes sincères et chaleureuses félicitations pour le travail abattu, depuis trois ans jour pour jour , que vous avez été nommé à la tête du gouvernement le 10 janvier 2017.

C’est pour vous et votre équipe la reconnaissance de vos actions et la concrétisation d’un parcours remarquable, cela au plus haut niveau comme le démontrent si bien les bons points émanant de grandes institutions comme la Banque Mondiale, sans oublier les chantiers, les infrastructures résultats de votre compétence, de votre professionnalisme, de votre sens du devoir et de votre sens du dialogue.

Monsieur le Premier Ministre, le constat est clair que pour vous seul l’intérêt général et le bien-être de vos concitoyens et de toutes les personnes vivant en Côte d’Ivoire priment.

Vous avez su surmonter les contraintes liées à l’évolution de la Côte d’ivoire et, dans un contexte parfois difficile, vous avez montré à la fois fermeté et diplomatie pour apaiser les tensions sociales, surmontant ainsi tous les obstacles et réduisant au silence les négateurs du développement.

C’est donc justice que de vous dire merci pour toute vos actions vous et cette équipe dynamique dont vous êtes le capitaine avec un coach qui est en lui-même l’efficacité faite Homme.

Puisse le Tout-puissant continuer de vous guider dans tout ce que vous faites pour les ivoiriens, et vous fortifier encore plus devant les responsabilités et les défis à relever.

Une chose est sûre : vous ne vous êtes jamais dérobé du devoir et avez toujours su confondre vos détracteurs dont la plupart sont aujourd’hui unanimes à reconnaître votre sens du travail bien fat.

Je vous renouvelle, Monsieur le Premier ministre, toutes mes félicitations, et vous prie de croire à l’assurance de mes salutations distinguées.

Diabaté Adama

Commentaire

PARTAGER