Mamadou Koné, président du Conseil constitutionnel :« L’expérience nous a enseigné qu’il n’y a pas de petite élection »

1583

Dernère publication

Mamadou Koné, parlant du contentieux des élections législatives et sénatoriales partielles du 03 septembre 2022 a estimé qu’il n’ y a pas de petite élection en Côte d’Ivoire.

Le jeudi 19 janvier 2023 , a eu lieu la cérémonie de présentation de vœux au Président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, dans les locaux de l’institution à Abidjan-Plateau.
Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, s’est réjoui du bon déroulement des élections de l’année écoulée et a saisi l’occasion pour féliciter l’ensemble des acteurs pour leur contribution. « Au niveau national, le Conseil constitutionnel, au cours de l’année écoulée, a joué sa partition lors. (…) Le Conseil constitutionnel l’a fait avec le sérieux, la concentration et la responsabilité dont il est coutumier, car l’expérience nous a enseigné que dans notre pays, il n’y a pas de petite élection », a déclaré Mamadou Koné . Poursuivant, il a remercié et félicité tous les artisans de cette œuvre à quelque niveau de la hiérarchie où ils se trouvent. « C’est également au cours de l’année qui vient de s’achever que la Cour Africaine des Droits de l’Homme, répondant aux griefs d’un candidat battu aux législatives dans sa circonscription, et dont nous avions rejeté la requête, a reconnu dans son Arrêt que le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire avait bien motivé sa décision. C’est un motif de satisfaction qui nous permet d’affirmer que, souvent, nous sommes critiqués, tout simplement parce que, comme le dit l’adage, “nul n’est prophète chez-soi” ». a-t-il indiqué.
En outre, le premier responsable du Conseil constitutionnel, a également exprimé sa satisfaction pour l’esprit de franche collaboration et de respect mutuel qui caractérise leurs rapports depuis sa prise de fonctions à la tête du Conseil constitutionnel.

Mamadou Samassi, a , au nom des hauts conseillers, réitéré leur détermination à relever tous les challenges électoraux sous le leadership du président du Conseil. « Votre présence seule nous rassure. Le Conseil constitutionnel ne chavira point. Nous relèverons le challenge des élections. Vous nous avez formés pour cela », a-t-il soutenu, tout en souhaitant, en guise de vœu, que le ciel accorde à Mamadou Koné plus de force. « Aujourd’hui, je suis à même de dire que les vœux formulés l’année dernière à votre endroit, ont été exaucés, notamment sur le chapitre de la Santé. Je constate en effet que le Président est en forme. ll est en bonne santé.
C’est sans doute pour cette raison, qu’il a pu conduire la mission qui est dévolue au Conseil constitutionnel avec une belle réussite et ce, avec le concours de tous ses collaborateurs », a dit Mamadou Samassi.
Koné Youssouf, porte-parole du personnel, a présenté les vœux du personnel au président du Conseil et a traduit leur gratitude au premier responsable du Conseil pour son rôle de guide et de père à leur égard.

Mamadou Ouattara avec L.Abdul

Commentaire

PARTAGER