Max Gradel confiné à l’Injs ? Ce qu’a dit le DG de l’institut, Habib Sanogo (Covid 19, Côte d’Ivoire, FactChecking)

28712

Dernère publication

L’IA est parti aux nouvelles dimanche 22 mars 2020, suite à un post de First magazine, une page à forte audience sur Facebook, indiquant ceci : « MAX GRADEL se met en quarantaine injustement accusé d’avoir refusé de se mettre en quarantaine, le footballeur international Max Gradel s’est mis volontairement en quarantaine à l’INJS.Un bel exemple d’humilité ».

Contacté à ce sujet , Habib Sanogo, Dg de l’institut national de la jeunesse et des sports ( Injs) , a confirmé : « On a reçu les derniers vols hier. Jusque-là nous n’avons pas reçu officiellement de consigne de confinement des gens. Toutefois Max Gradel qui était dans les premiers vols est venu hier nuit de lui-même pour se conformer aux mesures sanitaires. On attend que les agents sanitaires arrivent pour l’examiner puis voir s’il rentre ou reste ».

Un peu plus tôt, sur place à l’Injs , nous avons rencontré des agents de police qui ont pourtant dit n’être pas informés de l’arrivée, encore moins de la présence de l’international de football, au sein de l’Injs.

Selon eux, l’Injs est fermé depuis le 17 Mars 2020 , et les étudiants sont rentrés chez eux, avec l’impossibilité d’accès aux chambres, alors que l’image de First Magazine illustrant le post laisse entendre que Max Gradel est dans une des chambres de l’établissement.

Les agents de police ont même assuré avoir reçu l’ordre de ne laisser personne rentrer à l’Injs jusqu’à nouvel ordre, ajoutant qu’il n’est pas possible d’y accéder actuellement.

Contactée un peu plus tôt, une source au sein de l’équipe de First Mag avait affirmé pourtant s’être rendue elle-même sur les lieux pour vérifier; et avait ajouté que le joueur est bel et bien là-bas. Selon la source, le joueur a contacté les responsables de l’institut , qui l’ont autorisé à y rester quelques jours.

Également interrogés plutôt , deux membres du gouvernement avaient invité à joindre les responsables de l’Injs.

Le lendemain de ce qui s’était passé à l’Injs dans le cadre du confinement institutionnel initialement décidé, les autorités ivoiriennes avait pris l’option du confinement à domicile sous surveillance.

Depuis lors, et dans l’attente de la fermeture de toutes les frontières et de toutes les voies d’accès à la Côte d’Ivoire, ce dimanche 22 mars 2020, les voyageurs font simplement un détour à l’Injs pour une seconde prise de température, avant de rentrer chez eux, en vue d’un auto confinement, comme les jours qui ont précédé les incidents de l’épisode du confinement institutionnel avorté, puis suspendu.

Avant l’alerte relative à Max Gradel, l’artiste Asalfo et l’ex ministre Adama Bictogo, avaient exprimé leurs regrets et présenté des excuses à l’opinion publique nationale , suite à la présence des membres de leur famille, parmi les voyageurs ayant pu contourner le dispositif du premier jour relatif au confinement institutionnel, avant que celui-ci soit abandonné et réadapté, comme indiqué plus haut.

Charles K avec Mohamed Konaté

Commentaire

PARTAGER