Me Gbè Gonssan Henri, candidat indépendant aux élections législatives à Abobo : “Sauf, s’il y a tricherie ou bourrage quelque part, sinon, nous allons gagner”

2362
Me Gbè Gonssan Henri, candidat indépendant

Dernère publication

« Sauf, s’il y a tricherie ou bourrage quelque part, sinon, nous allons gagner ». C’est ce que Me Gbè Gonssan Henri, commissaire de justice et candidat indépendant aux élections législatives à Abobo , a dit le mardi 2 mars 2021 lors d’un entretien accordé à l’IA à son Qg de campagne.

La tête de liste ‘’ Rassemblement des démocrates de Côte d’Ivoire(Rdci), Me Gbè Gonssan Henri, a déclaré : « Sauf, s’il y a tricherie ou bourrage quelque part. Sinon, nous allons gagner parce que notre campagne se déroule très bien, en ce sens que nous faisons notre campagne de façon citoyenne, sans bruit et en tout cas, sur le terrain, nous avons déjà touché la majorité de nos électeurs. Et les échos qui nous parviennent sont, pour le moment, favorables à notre liste».
Sur sa lancée, il soutient : « On a vraiment quadrillé Abobo, nous avons des hommes et des femmes qui sont acquis à notre cause. Le message que nous avons fait passer à nos électeurs, c’est qu’il y ait des élections apaisées à Abobo, sans palabre. Nous pouvons dresser un bilan positif de notre campagne. La majorité de nos délégués sont prêts pour l’action. Donc, nous avons déjà des délégués pour surveiller les bureaux de vote. Nous avons presque bouclé, en fait ».
Le candidat Me Gbè Gonssan Henri, entouré de quelques membres de son équipe révèle : « Nous n’avons pas de difficultés particulières. Nous avons notre technique d’approche. Donc nous n’avons pas de difficultés particulières. Personne ne s’est opposé à nous. Donc, on n’a pas de problème sur le terrain. Bien entendu, la chance sera de notre côté parce que, nous sommes des Abobolais et les Abobolais souhaiteraient que Abobo revienne à Abobo. C’est la dernière chance pour Abobo d’avoir ses enfants qui sont partants pour le représenter à l’hémicycle. L’appel que nous lançons à la population d’Abobo, c’est de nous voter massivement afin qu’au soir du 06 mars 2021, nous puissions les représenter à l’hémicycle ».

M. Ouattara

Commentaire

PARTAGER