Mme Gbagbo acquittée – Son avocat Dadjé Rodrigue salue une décision courageuse de la Cour d’assises mais

6550

Dernère publication

L’avocat de l’ex-première Dame a réagi après le verdict rendu par la Cour d’assises présidée par M. Kouadjo Boiqui. Me Dadjé Rodrigue nous avons pu joindre dans la soirée du mardi 28 mars 2017 a « salué une décision courageuse », celle de l’acquittement de Mme Simone Gbagbo, poursuivie pour crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

« Mes premiers sentiments sont des sentiments de remerciement à l’endroit des avocats principaux et des avocats commis d’office, des sentiments de remerciement à Mme Gbagbo pour sa sérénité. Je voudrais saluer aussi la Cour d’assises et les jurés, qui ont pu rendre une telle décision dans un environnement sociopolitique qui n’est pas évident. Il faut être courageux pour rendre une telle décision qui était la seule à rendre, parce que Mme Gbagbo n’a pas commis de tels crimes. Mme Gbagbo n’est pas libre puisqu’elle purge une peine de prison de 20 ans. Mais, cette décision la condamnant à 20 ans a été rendue sur la base de rien, il n’y avait aucun élément de preuves contre elle. Le procès le plus important pour nous, c’était celui de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Le plus important c’était de remporter ce procès. Pour l’autre condamnation, on appréciera. Il y a toujours des choses à faire, mais je ne vous donnerai pas plus de détails. On est moins soucieux pour cette condamnation que pour ce procès de crimes contre l’humanité. La prime à l’impunité c’est que la personne ne fait l’objet d’aucune poursuite, comme c’est le cas pour le camp Ouattara qui n’est poursuivi de rien. C’est cela la prime à l’impunité. Mais quand vous êtes en prison depuis 2011, qu’on vous juge et que la justice dit que vous êtes non coupable, ce n’est pas une prime à l’impunité ».

 

Par OD 

Commentaire

PARTAGER