Moussa Sanogo répond presque à la Lettre du continent : « Les seules recettes réalisées par la douane dépassent ce qu’il faut pour payer les salaires des

14397

Dernère publication

Le secrétaire d’État en charge du Budget et du Portefeuille de l’État, a fait son baptême de feu politique à Adjamé le dimanche 4 février 2018, au cours d’un meeting aux côtés dunSG délégué du Rdr, Touré Mamadou.

À cette occasion, Moussa Sanogo a indirectement répondu au périodique la Lettre du continent qui avait affirmé que la Côte d’Ivoire était sous perfusion, et que le pays avait bénéficié d’un appui budgétaire de la France pour payer les salaires des fonctionnaires durant le mois de décembre 2017.

Recevant les vœux de la presse, le jeudi 25 janvier 2017, le chef de l’État Alassane Ouattara avait lui aussi démenti l’information , sans toutefois faire directement mention du média. Le Président ivoirien s’était contenté avait noté que les médias étrangers rapportaient souvent des informations inexactes. Il avait également déploré que la presse locale reprenne souvent ces informations erronées.

Sur la question, le secrétaire d’État en charge du Budget et du Portefeuille de l’État, a dit : « Les gens viendront vous dire qu’il n’y a pas d’argent pour payer les salaires des fonctionnaires. Mais je vais vous dire une chose, les seules recettes réalisées par la douane dépassent ce qu’il faut pour payer les salaires des fonctionnaires (…) Nous savons que le Président Ouattara ne compte pas s’arrêter à tous les travaux que vous voyez. Des efforts sont en train d’être déployés pour que dans les plus petits villages il y ait de l’électricité. C’est le développement sans bruit, parce que tous les jours, il améliore les conditions de vie des populations ». Dont acte !

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER