Niéméné (Dabakala) Des activités socioculturelles pour la promotion de la non-violence

4665
Les élèves de la sous-préfecture de Niéméné, département de Dabakala ont été exhortés à promouvoir la paix, la non-violence et l'excellence à l'occasion de la phase finale des activités socioculturelles
Le parrain Coulibaly Souleymane exhortant les élèves et enseignants aux valeurs de l'excellence et de la non-violence.

Dernère publication

Les élèves de la sous-préfecture de Niéméné, département de Dabakala ont été exhortés à promouvoir la paix, la non-violence et l’excellence à l’occasion de la phase finale des activités socioculturelles et sportives entre établissements primaires et secondaires de la localité qui a eu lieu le samedi 15 mai 2021.

Les élèves des établissements primaires et secondaires de Niéméné ont communié dans l’unité et l’allégresse lors des finales des activités socioculturelles et sportives au foyer des jeunes de la localité. “Sensibilisation à la non défécation à l’air libre et au respect des mesures barrières contre la covid 19″était le thème de cette édition 2021.
Après un défilé des participants, les prestations artistiques et sportives ont permis aux compétiteurs de faire montre de leur savoir-faire et savoir-être dans les disciplines telles que la culture, le théâtre, la danse, la poésie, la dictée, le sport et les arts. Parrain de cette cérémonie, Coulibaly Souleymane, président de l’association des chefs d’établissements et adjoints du secondaire de Côte d’Ivoire (Aceasci), a salué l’initiative des enseignants de la sous-préfecture de Niéméné qui consiste à créer une saine émulation entre les élèves mais aussi entre les élèves et les enseignants tout en favorisant leur socialisation. “Les élèves ont du talent et du génie qui sommeillent en eux. Grâce à ce genre d’activités, ils se découvrent eux-mêmes. Aussi, cela leur permet-il de développer la confiance en eux et les capacités psychomotrices des élèves tout en leur donnant l’occasion de se frotter à d’autres du même âge qu’eux”, a dit Coulibaly Souleymane dit Mazola.
Le parrain a aussi invité les enseignants à s’investir davantage dans l’encadrement des élèves. Avant de procéder à la remise de diplômes de participation et dons aux différents lauréats et aux initiateurs, Coulibaly Souleymane s’est engagé à toujours accompagner ce genre d’initiative qui participe selon lui, à la consolidation de la paix et du vivre ensemble.

Aboubacar Al Syddick à Niéméné

Commentaire

PARTAGER