Nouveau code forestier:Agents des Eaux et Forêts et populations invités à se l’approprier

856

Dernère publication

La salle de conférences de la préfecture de Daloa a servi de cadre le mercredi 17 juillet 2019, à une rencontre d’échange et de sensibilisation des agents des Eaux et Forêts des régions du Haut-Sassandra, de la Marahoué, du Worodougou et du Bafing.

Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du rapprochement commandement-agents en charge de la préservation du couvert forestier national, a permis à la directrice générale des forêts et de la Faune, Zouzou Mailly Joëlle d’échanger avec ses collaborateurs sur la nouvelle politique de préservation et de réhabilitation de la forêt ainsi que les dispositions du nouveau code forestier .

Annonçant la mise en place d’un nouveau code forestier où, chaque agent des Eaux et Forêts est appelé à une maîtrise pour son exécution qui permettra selon elle, de sensibiliser les populations sur l’importance de la forêt et sur leur participation au reboisement, elle a dit : ” Nous allons sensibiliser toutes les couches de la population sur ce nouveau code forestier dans lequel nous avons prévu que la population soit participante dans la gestion des forêts.”
Déplorant la dégradation du couvert forestier ivoirien du fait des feux de brousse, du sciage à façon, de l’orpaillage clandestin, de l’insuffisance de l’application des textes, la directrice générale de la forêt et de la Faune, a expliqué qu’elle entend reconstituer le couvert forestier ivoirien.

Elle a engagé les différents acteurs à s’impliquer davantage dans la préservation de la forêt.
Le directeur régional des eaux et Forêts du Haut-Sassandra, Séka Assi Akafou, a salué la tenue de cette rencontre qui permettra aux agents, sur le terrain, de jouer leur partition dans la préservation de la forêt.

Beker Yao, Correspondant Régional

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER