Ordre du mérite de la Justice -Le grand chancelier Ally Coulibaly décerne ses premières médailles

1004
Le Grand chancelier a remis la médaille du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme.

Dernère publication

Le Grand chancelier de la République de Côte d’Ivoire, Ally Coulibaly a décerné ses premières médailles depuis sa nomination à la tête de cette Institution.

Jean Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a été élevé, le lundi 4 décembre 2023, au grade de Commandeur dans l’Ordre du mérite de la Justice, de même que les membres du Conseil de cet Ordre.

L’Ordre du mérite de la Justice, institué par le Président de la République de Côte d’Ivoire, permettra de valoriser davantage les acteurs du système judiciaire. En décernant ses premières médailles, le Grand chancelier a rendu hommage au Président Alassane Ouattara qui, selon lui, a vu juste en autorisant la création de l’Ordre du mérite de la Justice. “Dans tous les régimes politiques, le ministère de la Justice est un ministère de souveraineté, c’est-à-dire sous l’autorité directe du Président de la République. À ce titre, son champ d’activité est au cœur des valeurs que le Président de la République doit à la fois garantir et promouvoir, à savoir l’État de droit, la protection des droits des citoyens et de ses libertés, le respect des besoins inaltérables de justice (…) Quand la reconnaissance symbolique de l’État arrive au bon moment, lorsqu’elle s’applique à une personne qui peut faire figure d’exemple pour notre jeunesse et pour nous-mêmes, c’est un petit coup de pouce à la grandeur de l’esprit de la République”, a notamment dit Ally Coulibaly. Il a encouragé le ministre Sansan Kambilé, président du Conseil de l’Ordre du mérite de la Justice et les membres de ce conseil, à “soulager toutes les compétences” du système judiciaire ivoirien pour “les bons et loyaux services qu’ils ont rendus à la Nation”.

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Jean Sansan Kambilé a expliqué les motivations de la création de l’Ordre du mérite de la Justice. Il a aussi invité les membres du Conseil de cet Ordre à faire preuve d’engagement dans leur mission de sélection des récipiendaires : “L’institution de l’Ordre du Mérite de la Justice vise à reconnaître les mérites de Magistrats, de Greffiers, de Personnels de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse, d’Agents pénitentiaires, d’Avocats, de Notaires, de Commissaires de Justice et de Conseils juridiques qui se seront distingués dans l’accomplissement de leurs missions au service du peuple de Côte d’Ivoire (…) Votre tâche est particulièrement délicate et importante, car il s’agit d’honorer les personnes issues du monde judiciaire, dont la qualité du travail et l’éthique professionnelle ont impacté positivement la vie des usagers du service public de la Justice. C’est pourquoi, je compte sur votre engagement personnel et collectif à œuvrer à la réussite de votre mission”.

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER