Parlement ivoirien Le Sénat s’ouvre au grand public

16752
Dans le cadre de son programme de rencontres citoyennes dénommées

Dernère publication

Dans le cadre de son programme de rencontres citoyennes dénommées ” le Sénat à la rencontre de…” afin de mieux rapprocher l’institution des populations ivoiriennes, et d’asseoir sa notoriété, le Sénat de Côte d’Ivoire a ouvert ses portes au grand public depuis le jeudi 20 mai 2021

Ce sont les jeunes leaders de la société civile, de syndicats et de partis politiques, participants au programme de formation politique de jeunes leaders de la fondation Friedrich Ebert Stiftung , intitulé” Génération à venir” qui ont été reçus pour la première étape par l’administration de cette haute chambre du parlement ivoirien pour ‘une visite guidée du siège et du bâtiment administratif du Sénat et des échanges sur la composition et le fonctionnement de l’institution.
Dans son adresse de bienvenue, Simplice Konan, directeur de cabinet ,au nom du président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio , s’est réjoui de cette visite et de l’intérêt qu’accordent ces jeunes leaders à cette institution parlementaire.” la jeunesse constitue l’avenir de notre nation”, a-t-il indiqué. Ruben Boni a, au nom des hôtes du président du Sénat, salué l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Pour lui,” cela démontre du sérieux de cette chambre parlementaire , et sa volonté à être la chambre de tous les Ivoiriens” . La présentation du Sénat et les échanges qui ont suivi , ont permis aux jeunes visiteurs de mieux cerner , l’organisation, le fonctionnement , les missions du Sénat ,de l’élaboration d’une loi dans un contexte bicaméral jusqu’à sa promulgation, le contrôle de l’action gouvernementale, le congrès ..etc.
Installé à Yamoussoukro, le Sénat de Côte d’Ivoire reste méconnu des populations ivoiriennes. D’autres estiment qu’il est budgétivore et remettent en question son utilité pour la Côte d’Ivoire. Ainsi, cette initiative qui est une recommandation de l’atelier de formation de la Direction information, de la documentation et communication ( Didc) du Sénat, vise principalement à mieux faire connaître le Sénat de Côte d’Ivoire aux populations locales. Il s’agit donc d’établir la confiance entre l’institution et les populations locales ; aussi recueillir leurs avis sur le travail du Sénat, pour mieux les emmener à l’accepter et à l’adopter le Sénat. À terme, emmener ces populations à participer à la vie du Sénat à travers des contributions aux activités parlementaires, et faire de celles-ci des relais pour la promotion du Sénat de Côte d’Ivoire.

Harry Diallo à Yamoussoukro

Commentaire

PARTAGER