Popo Carnaval de Bonoua Grande parade et derniers moments forts de l’édition 2021

21556

Dernère publication

La 40ème édition du Popo Carnaval de Bonoua s’est achevée le samedi 17 avril 2021 par la parade carnavalesque sur la grande artère de la ville près du stade municipal. Pour la clôture de ce grand événement culturel et touristique du peuple Abouré Ehivet, une grande mobilisation et une forte effervescence a gagné les populations.

Depuis le matin jusqu’au moment du défilé, la ville de Bonoua a connu une grosse animation. Puisque les populations des villes environnantes et du District d’Abidjan étaient également présentes pour suivre cette parade qui passionne tout le monde.
Les autorités administratives, politiques, traditionnelles et gouvernementales ont aussi pris une part active à ce défilé qui met fin ainsi à l’édition 2021 du Popo Carnaval de Bonoua sous le thème : ‘’Au service du développement culturel et touristique dans une Côte d’Ivoire unie’’. Et, les ivoiriens se sont tous retrouvés effectivement autour d’un même idéal qui est la paix, la cohésion sociale et la réconciliation. Le commissaire général du Popo Carnaval, Paul Kacou s’est réjoui de l’engouement autour de cet événement qui démontre que c’est la Côte d’Ivoire qui retrouve la fête après la pandémie du Coronavirus. ‘’Nous sommes à la 40ème édition et c’est énorme. Nous pensons que cela va apporter beaucoup à la Côte d’Ivoire. Il y a eu beaucoup d’innovations cette année avec la journée de la jeunesse, la cérémonie anniversaire de la 40ème édition’’, a-t-il souligné. Sans toutefois oublier de faire le bilan de la présente édition du Popo Carnaval. ‘’C’est un Popo de transition à cause du Coronavirus et l’année prochaine, nous allons mieux l’organiser pour le bonheur des populations’’.
Au nom de la Ministre de la culture, de l’industrie des arts et du spectacle, Arlette Badou Kouamé, le conseiller technique Koffi Kossonou, a félicité le commissariat général et son équipe pour la parfaite organisation du Popo Carnaval devenu une institution. Il a rappelé que la contribution annuelle du ministère qui est de 5 millions FCFA sera poursuivie.
Après les allocutions, les invités et la population de Bonoua, ont été émerveillées par le grand défilé avec la parade des classes d’âges, des garçons pubères, des filles en Ablakon (l’âge de la puberté), Attôflô (femmes mariées), Valepouè (nourrices), cérémonie du 10ème enfant, etc. Et aussi par le défilé de plusieurs danses traditionnelles et modernes à savoir le Biblé Eya, l’Abodan nouvelle génération, le Glolo, la compagnie Mulato, les majorettes et les filles aux couleurs de Bonoua.

Claude Dassé

Commentaire

PARTAGER