Pourquoi Africallia en Côte d’Ivoire après le Burkina Faso (Nadine Bla)

1683

Dernère publication

Du 12 juin 2019 au 14 juin 2019, à Sofitel Hôtel Ivoire, la Côte d’Ivoire abritera pour la première fois après 5 éditions au Burkina Faso où il a été initié par le Chambre de Cimmerce et d’Industrie du Burkina Faso, le Forum Ouest Africain de Développement des entreprises (Africallia).
« L’idée de faire d’AFRICALLIA, un forum tournant entre les Chambres Consulaires ouest-africaines, était ancrée dans l’esprit des organisateurs, c’est-à-dire les premiers responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso. Ainsi, lors de la 5e édition, en février 2018, la décision d’organiser ce forum, de façon tournante, a été prise et le choix s’est porté sur la Côte d’Ivoire pour abriter la première édition hors du sol burkinabè .(…) Ce choix n’est pas fortuit car nul n’ignore les liens d’amitié et de coopération économique séculaires existant entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, deux partenaires historiques liés, en plus des accords sous régionaux, par le TAC (Traité d’Amitié et de Coopération) auquel les deux pays ont donné une dimension économique forte, à travers l’institution d’un forum économique, en marge des conférences au sommet. Il faut aussi ajouter que nous le devons à la Côte d’Ivoire, en tant que leader économique de l’Afrique de l’Ouest, à travers ses performances économiques. En effet, c’est l’une des économies les plus dynamiques de la planète, avec un taux de croissance supérieur à 7% depuis quelques années, et pèse 40% du PIB de l’UEMOA, ce qui est remarquable », a expliqué la Présidente du Comité de pilotage, Mme Nadine Bla

Pour cette sixième édition, Nadine Bla a précisé : « En termes d’innovations, il faut dire que l’édition 2019 d’AFRICALLIA est un véritable défi pour notre Institution, aux plans de la qualité de la participation des entreprises ivoiriennes et étrangères et de la qualité de l’organisation. Nous entendons mettre en place un accompagnement de proximité à tous nos invités, afin de répondre, dans la mesure du possible, à tous leurs besoins spécifiques en termes de rendez-vous. Il est également question de mettre en place un comité de suivi des partenariats qui naîtront de cette édition afin de mieux apprécier les retombées de ce forum ».

Une vingtaine de pays seront représentés, 500 entreprises sont annoncées et 600 participants attendus. Environ 6000 rencontres B To B, sont prévues.
Les autorités ivoiriennes , à travers le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, et plusieurs structures dont le Cepici et la Cgeci, ont promis un appui aux organisateurs.

EF

Commentaire

PARTAGER