Prévention des crises électorales- La CIED ouvre une antenne à Yamoussoukro

1281

Dernère publication

La Concertation interpartis pour des élections démocratiques (CIED) a désormais une antenne locale dans la capitale politique. L’installation de cette représentation a eu lieu le mercredi 28 décembre 2022. L’objectif est de promouvoir le dialogue interpartis dans tout le pays, notamment dans les régions où les tensions politiques sont particulièrement vives.

En effet, lors des dernières élections locales de 2018 et présidentielle de 2020 certaines localités sont souvent le lieu de tensions politiques, qui débouchent sur des violences électorales, avec à la clé de graves violations des droits de l’homme, des destructions de biens publics et privés, et une profonde fracture sociale.

Pour pallier cette insuffisance, la CIED, qui bénéficie d’un appui technique et financier du NDI et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), prévoit d’installer des antennes locales dans 4 localités considérées comme à risques de violences électorales au regard de celles enregistrées lors des dernières élections présidentielles et locales. Il s’agit des villes de Yamoussoukro, Bongouanou, M’batto et Dabou .

Selon Robe Deguy Samuel, secrétaire général de la CIED, le peuple trouve que ce sont les hommes politiques qui sont à l’origine de sa souffrance. « Alors, comment faire que notre population ait à nouveau confiance en nous ? » , s’est il interrogé. Il s’agira donc pour ce nouveau bureau qui est composé de représentants de partis politiques significatifs, et présidé par Boua Ahou Rebecca, de sensibiliser les acteurs politiques locaux sur la nécessité de mettre en place un cadre de dialogue entre eux afin de prévenir les violences électorales ; de promouvoir le code de bonne conduite des partis politiques ; de sensibiliser les membres du bureau local de la CIED aux valeurs de la culture de la paix et de la tolérance politique ; à la communication non violente ainsi qu’aux mécanismes de lutte contre la désinformation et les discours de haine en ligne dans les processus électoraux .

Créée en 2017 , la CIED est un groupe de dialogue inclusif qui est composé de membres de toutes les familles politiques, afin de promouvoir un dialogue soutenu au niveau local à travers le pays, en mettant l’accent sur les zones particulièrement exposées à la violence politique. Elle a à ce jour 31 antennes locales à travers toute la Côte d’ Ivoire.

Harry Diallo à Yamoussoukro

Commentaire

PARTAGER