Ramadan 2021 à Bouaké Kignéman Koné offre un diner de rupture de jeûne aux musulmans

4423
Dans le cadre de son programme d’assistance en cette période de ramadan, Kignéman Koné, adjoint au maire de Fronan, par ailleurs cadre du Rhdp à Bouaké
L'adjoint au maire de Fronan, Kignéman Koné (gauche) en compagnie d'un imam lors de la rupture collective de jeûne à son domicile à Bouaké

Dernère publication

Dans le cadre de son programme d’assistance en cette période de ramadan, Kignéman Koné, adjoint au maire de Fronan, par ailleurs cadre du Rhdp à Bouaké, a offert mardi 27 avril 2021, une rupture collective de jeûne à plusieurs musulmans de Bouaké à sa résidence au quartier Tchélèkro Selon le maire Kignéman Koné, cette rupture collective dénommée “Iftar” est un témoignage de solidarité islamique.

Ils étaient donc nombreux à se mobiliser autour du donateur pour partager ce moment de communion et d’unité et de fraternité entre frères et sœurs musulmans comme le prône l’Islam.
Après quoi des prières ont été faites afin que Le Tout Puissant, fasse descende sa miséricorde sur la Côte d’Ivoire, le Président Alassane Ouattara, le Premier ministre Jerome Achi Patrick et le gouvernement. Avant de se séparer de ses hôtes, Kignéman Koné a fait savoir qu’il organisera ces séances de rupture collective de jeûne chaque soir jusqu’à la fin du mois béni du Ramadan. Une action dit-il, qui constituera de belles occasions pour consolider les liens de fraternité, de solidarité, de tolérance et de partage entre les frères et sœurs musulmans.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER