Renouvellement des instances de la FENUJECI – Gaoussou Diabaté dévoile des innovations

2776

Dernère publication

Gaoussou Diabaté président de la Fédération nationale des unions de jeunesse communale de Côte d’Ivoire (FENUJECI) dévoile les innovations dans le processus de renouvellement des instances de l’union.

Le processus de renouvellement des instances des Unions de jeunesse communale de Côte d’Ivoire démarre le 19 février 2022dans 32 communes. En donnant cette information, le dimanche 13 février 2022 à Abidjan, Gaoussou Diabaté, président de la Fédération nationale des unions de jeunesse communale de Côte d’Ivoire (FENUJECI) en dévoile les grandes innovations.
Le président de la Fédération nationale des unions de jeunesse communale de Côte d’Ivoire annonce le démarrage du processus de renouvellement des instances de cette structure de jeunesse dans trente-deux communes ivoiriennes. Ce processus démarre le 19 févrierprochain pour prendre fin le 20 mars 2022, selon Gaoussou Diabaté, président de la Fédération nationale des unions de jeunesse communale de Côte d’Ivoire (FENUJECI), faitière de toutes les unions de jeunesse communale, avec des innovations : « L’une des innovations, c’est que nous avons fait une programmation, de sorte que nous finissons les élections en peu de temps dans toutes les communes. Cela nécessite énormément de ressources humaines et financières. L’objectif à atteindre, c’est qu’au bout de trois mois, les unions de jeunesse communale soient renouvelées, les dirigeants soient rajeunis pour un meilleur encadrement des jeunes dans les communes (…) L’autre innovation, c’est que pour faire acte de candidature, il y a des critères, notamment être âgé de 18 ans au moins et 35 au plus à la date de l’élection et avoir une carte de membre de la FENUJECI en cours de validité ».


Les raisons du renouvellement des instances.

Plusieurs raisons expliquent le lancement du processus de renouvellement des instances de la FENUJECI, selon Gaoussou Diabaté : « La majorité de nos structures de base que sont les unions de jeunesse communale ont des dirigeants locaux dont les mandats ont expiré, ce qui plombe l’efficacité et l’action de ces unions de jeunesse communale. Sur la base des observations faites par les élus locaux et les rappels des jeunes de Côte d’Ivoire lors du 5ème congrès de la FENUJECI, courant décembre 2021, il était important que ce processus puisse être lancé ». Selon le mode opératoire défini pour le renouvellement des instances locales de la FENUJECI, un comité électoral composé des représentants de autorités locales (préfets, sous-préfets, maires, directeurs départementaux de la jeunesse en plus du représentant du bureau local sortant) et présidé par un représentant du bureau national de la FENUJECI sera mis en place dans les communes concernées, pour garantir la transparence de l’élection des présidents de jeunes et commissaires aux comptes dans les quartiers et villages du ressort territorial des communes qui, à leur tour, procéderons à l’élection des présidents des jeunes de ces communes. Les villes concernées par ces renouvellements sont, entre autres, Agboville, Rubino, N’douci, Abengourou, Agnibilikrou, Bettié, Yamoussoukro, Bouaké, Béoumi, Bodokro, Diabo, Djébonoua et Sakassou.

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER