Santé : La sécurité alimentaire au cœur d’un symposium

1716

Dernère publication

L’Amphithéâtre pharmacie de l’Université Felix Houphouët-Boigny de Cocody a servi de cadre au lancement de la 3e édition des Sciences et Hygiène Alimentaire. C’était le jeudi 6 octobre 2016.

Cette 3e édition est placé sous le thème « Sécurité alimentaire, Nutrition et Santé ». Cette édition dont la clôture est prévue aujourd’hui, vendredi 7 octobre 2016 a réuni plusieurs Professeurs du domaine afin de partager et réfléchir sur les défis de la sécurité alimentaire et de la nutrition. Ce symposium se veut non seulement un outil d’éveil et d’émulation pour tous les chercheurs de la Côte d’Ivoire mais aussi un espace d’échanges et d’informations entre les acteurs de la Santé et les professionnels du Secteur agro-alimentaire. Il vise aussi à optimiser la santé des populations en promouvant une alimentation saine et équilibrée en valorisant les aliments locaux riches et variés. Cette initiative a été saluée par Kanté Sally chef de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. « Cette initiative, de par votre persévérance s’est définitivement imposée aux scientifiques ivoiriens. Grâce à vos efforts, ce Symposium est devenu une plateforme permettant une bonne visibilité et lisibilité des recherches menées au sein de nos Universités et différents Instituts de recherches et, par la même occasion, met en exergue leur performance scientifique », a-t-elle déclaré ». Pour le professeur Luc Kouadio, président du comité scientifique, le médicament de prédilection de l’avenir sera l’aliment de grande valeur nutritionnelle, de caractère naturel pur en occurrence et inoffensif. Selon Don Dussey, chargé des Affaires publiques et de la communication d’une marque de boisson gazeuse mondiale, la clé d’une alimentation saine réside dans la consommation d’une variété d’aliments et de boissons. « Pour nous, la clé d’une alimentation saine réside dans la consommation, avec modération, d’une variété d’aliments et de boissons. Nous pensons que ces aliments et les boissons peuvent faire partie d’un mode de vie équilibré aussi longtemps que les gens les consomment avec modération », a-t-il soutenu.

Ange K

Commentaire

PARTAGER