Santé – Une Ong Japonaise propose un plat permettant d’éviter les Avc

600

Dernère publication

L’ong Japonaise ‘’ Uminokuni’’ a initié une séance de formation à l’attention d’une dizaine de femmes exerçant dans la vente de poisson. A la fin de cette formation le dimanche 3 octobre 2021 à Cocody les II Plateaux, sa présidente Yuriko Shiraishi a présenté un met japonais dénommé Shurimi et qui permet de d’éviter les maladies telles que l’accident vasculaire cérébrale (avc), le diabète etc.

Au terme de la formation , la présidente de l’ong Japonaise ‘’ Uminokuni ‘’ Yuriko Shiraishi a indiqué que la mention spéciale de ce mets concourt au bonheur et surtout permet d’être en bonne santé. Selon elle, dans ce plat spécial, on retrouve toute la logistique culinaire, notamment les vitamines et protéines pour la croissance et le bien-être des Ivoiriens. « L’objectif est de valoriser et de promouvoir des mets japonais à travers le secteur de la restauration. Célébrer la gastronomie made in japon en gratifiant ses référents. Dans le même temps braquer les projecteurs sur ces valeureuses mamans par leur savoir-faire à travers la formation », a indiqué la présidente de l’ong Uminokuni Japon. Pour terminer, elle a invité la population ivoirienne à s’associer à ce complexe gastronomique atypique. Une opportunité pour garantir une meilleure santé. Parrain de cet évènement, par ailleurs chercheur-musicologue, ambassadeur culturel et professeur à l’université de Tokyo, Oswald Kouamé a fait savoir que la particularité de ‘’’Shurimi’’ est qu’il procure la santé à l’individu qui le consomme. N’guessan Félicité épse Faye , vendeuse de poisson au port de pêche d’Abidjan a exprimé toute sa gratitude à l’Ong japonaise ‘’ Uminokuni ‘’ qui lui a permis à travers cette formation de pouvoir améliorer son chiffre d’affaires.

Moustapha Ismaïla

Commentaire

PARTAGER