Santé- Une Ong recommande le traitement des AVC par des spécialistes

1664

Dernère publication

Patrice Koffi a lancé qu’il faut avoir des médecins spécifiques pour traiter l’Avc

L’Ong Stop Avc a procédé au lancement de ses activités, le samedi 21 mai 2022 dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

Patrice Koffi, président de l’Ong Stop Avc, a indiqué que l’objectif de son Ong est de sensibiliser et d’éduquer les populations face au problème de la maladie. Ainsi, en créant cette structure en Côte d’Ivoire, il veut mettre au service de la nation, sa connaissance et son savoir-faire. Selon lui, en Côte d’Ivoire, l’Avc fait partie de l’une des causes de mortalité et provoque également des incapacités. Contrairement aux États-Unis, où l’Avc n’est pas l’une des premières causes de mortalités. C’est pourquoi, il a demandé qu’il y ait des médecins spécialistes pour traiter des cas d’Avc. « Il faut que nous ayons des médecins spécialisés. L’Avc, c’est un problème neurologique et aussi cardiovasculaire. Il faut avoir des capacités spécifiques pour traiter l’Avc », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a souligné que malgré les moyens financiers qui se posent, il est important que les populations soient informées sur les procédures de prévention des cas d’Avc en appelant l’ambulance. Pour atteindre ses objectifs, l’Ong prévoit de fédérer ou de nouer des partenariats d’action avec des organisations existantes, de sensibiliser et motiver les acteurs du corps médical. « L’Ong a pour objet d’améliorer la prévention, l’éducation et la sensibilisation aux causes de l’Avc, lutter contre toute forme d’Avc soutenir les personnes affectées par l’Avc et les réinsérer socialement, sensibiliser les populations concernant les risques d’Avc, créer des groupes de soutien dans les localités pour une meilleure communication en matière de prévention de l’Avc », a affirmé Patrice Koffi.

Olivier Dion avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER