Tokyo 2020 – Danho Paulin aux athlètes finalistes : “Vous avez obtenu dans le cœur des Ivoiriens la médaille de la combativité”

5871

Dernère publication

Le ministre de la Promotion des Sports et du développement de l’économie Sportive, Danho Paulin a reçu le mardi 10 août 2021, à son cabinet au Plateau, les athlètes finalistes des Jeux olympiques de Tokyo. Ce sont Ta Lou Marie-Josée, Gbané Seydou et Traoré Aminata Charlène. Pour le patron du sport ivoirien, ces athlètes ont gagné dans le cœur des Ivoiriens la médaille de la combativité.

” Nous sommes heureux d’accueillir la dernière vague d’athlètes rentrés de Tokyo et nous avons voulu recevoir particulièrement les athlètes finalistes. Ils ont porté très haut le flambeau de notre pays. Certes, ils n’ont pas obtenu la médaille olympique, mais ils ont porté le flambeau haut. Je voudrais leur dire bravo. Ils ont obtenu dans le cœur des Ivoiriens la médaille de la combativité, de l’abnégation, de l’effort. Les Ivoiriens sont fiers de vous. Ils sont fiers de cette combativité que vous avez démontrée dans nos différentes catégories, dans nos différentes disciplines (…) vous êtes un modèle de combativité. Vous devez être des repères pour les jeunes sportifs”, a déclaré le ministre chargé de la Promotion des Sports.
En guise d’encouragement, le ministre a donné une prime d’objectif à Ta Lou Marie-Josée d’un montant de 10 millions FCFA pour les deux finales sur le 100 m et le 200 m. Gbané Seydou a reçu la somme de 3 millions FCFA pour la finale de bronze. Traoré Aminata Charlène a également empoché la somme de 3 millions FCFA. Chaque encadreur est reparti avec la 1.5 millions FCFA.
Le ministre Danho Paulin a saisi cette occasion pour inviter les fédérations sportives à se mettre au travail dès maintenant pour préparer les Jeux olympiques de Paris 2024.
” Paris 2024, c’est maintenant. J’invite les présidents de fédération à se mettre résolument au travail avec un programme de détection, de planification et d’encadrement des sportifs”, a-t-il suggéré.


Ange K

Commentaire

PARTAGER