Unjci : le candidat Franck Ettien licencié, le Synappci indigné

245

Dernère publication

Guillaume Gbato, secrétaire général du Syndicat National des Professionnels de la Presse en Côte d’Ivoire ( Synappci) ), a animé une conférence de presse, le jeudi 11 juillet 2019, au siège du Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest à Abidjan-Cocody relativement au licenciement de Franck Ettien, journaliste au Quotidien ‘’ Le Rassemblement’’.

Le secrétaire général du Synappci, a fait savoir que Franck Ettien a été licencié par Kramo Kouassi(Patron du quotidien ‘’Le Rassemblement’’) parce que celui-ci a posé sa candidature face à un candidat Rhdp.

« Pour M. Kramo, le journal « Le Rassemblement » étant financé par le ministre Amédée Kouakou, cadre du RHDP, il était inacceptable, qu’un travailleur du Rassemblement se présente contre le candidat du RHDP. Malgré toutes les explications du camarade Franck Ettien, M. Kramo est resté dans sa logique et a décidé de licencier notre camarade, quand il est apparu que ce dernier n’entendait pas faire droit à la demande de son patron», a-t-il fait savoir.

Il a ajouté: « Le Synappci condamne avec fermeté, les pressions inacceptables exercées sur le camarade Franck Ettien pour lui dénier le droit légitime de briguer la présidence de l’Unjci. Par ailleurs, il dénonce tout aussi fermement le licenciement totalement abusif du camarade Franck Ettien, en violation flagrante du code du travail, de la convention collective annexe des professionnels des médias et de tous les engagements internationaux de notre pays.»

Appelant les autorités administratives à jeter le regard sur le problème qui perdure, il a annoncé que le synappci soutiendra la candidature de Franck Ettien.

« Le Synappci exprime sa totale solidarité avec le camarade Franck Ettien et tous les membres de sa liste et les assure de son engagement total à travailler à ce que justice leur soit rendue. Le Synappci en appelle solennellement au Président de la République, SEM Alassane Ouattara, Président du RHDP et au Premier Ministre SEM. Amadou Gon Coulibaly, Président du Directoire du RHDP, pour qu’ils se désolidarisent publiquement de M. Kramo Kouassi. Pour bien montrer à la communauté nationale et internationale que le RHDP n’a pas pour projet de piétiner les libertés constitutionnelles des Ivoiriens et de ceux qui vivent avec nous dans ce beau pays.», a-t-il indiqué

MO avec AT

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER