Viol sur l’axe Bondoukou-Koun Fao : Serge Doh annonce l’arrestation des auteurs présumés et salue la mobilisation

25522
Suite à l'alerte qu'il a lancée relativement à un viol opéré par des coupeurs de route sur l'axe Bondoukou-Koun Fao, Serge Doh acteur de la société civile et président de l'ONG pardon et mieux annonce l'arrestation des coupables présumés.
Serge Doh

Dernère publication

Suite à l’alerte qu’il a lancée relativement à un viol opéré par des coupeurs de route sur l’axe Bondoukou-Koun Fao, Serge Doh acteur de la société civile et président de l’ONG pardon et mieux annonce l’arrestation des coupables présumés.

Dans la déclaration ci dessous , Serge Doh salue la mobilisation des personnes ayant permis l’arrestation des auteurs présumés du viol subi par des voyageurs sur l’axe Bondoukou-Koun Fao le 7 juillet 2021.

Témoignage vrai du 7 juillet 2021 : NOUS AVONS GAGNÉ.

Chers frères et sœurs,

Il y a deux jours de cela, j’ai partagé des cas de viol et de braquage dont été victimes certains de nos compatriotes, le mercredi, 7 juillet 2021, sur l’axe Bondoukou – Koun Fao. Vous avez été nombreux à vous mobiliser pour relayer ce drame. Dans un élan de solidarité incroyable, vous vous êtes appropriés ce combat. Ceci dit, il est de mon devoir de porter à votre connaissance que les auteurs de ces crimes ont été arrêtés par les Forces de défense et de sécurité. Les bourreaux devront répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes. C’est une victoire qui n’aurait pas été possible sans votre engagement et le dévouement des autorités locales que nous remercions chaleureusement.

En effet, la force du collectif, dont vous et moi, avons fait preuve a été capitale. Tous les mots me manquent, sauf un seul : Merci.
Mille fois merci. Du fond du cœur, merci pour votre générosité dans l’effort. Merci mille fois. Nous ne pourrons pas faire oublier aux victimes de cette tragédie ce qu’elles ont vécu, mais notre contribution afin que justice soit rendue apaisera leurs souffrances.

Merci à mon ami et mon frère Alafé Wakili, patron du journal l’Intelligent d’Abidjan, ainsi qu’à l’ensemble des organes de presse pour leur spontanéité dans la diffusion de l’information.

“Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connaît ses périodes de corvées et de triomphes. Un début, un combat et une victoire”, a dit un jour Gandhi.

Restons toujours mobilisés !


Serge Doh Président de l’ONG “Pardon est mieux”

Commentaire

PARTAGER