Violence faite aux enfants – Dominique Ouattara ( Première dame ) : “Je continuerai à œuvrer sans relâche pour la protection et le bien-être de nos enfants”

3168

Dernère publication

La cérémonie de lancement de la campagne annuelle de mobilisation “Réinventons une Côte d’Ivoire sans violence faite aux enfants” a eu lieu le vendredi 11 décembre 2020 au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire dans la commune de Cocody.

La lutte contre la violence faite aux enfants commande, pour la Première dame Dominique Ouattara marraine de la cérémonie de lancement de cette campagne annuelle de mobilisation, un engagement sans réserve à tous les niveaux impliqués dans la chaîne d’intervention de la lutte, bien que des efforts importants aient déjà été accomplis dans ce sens.
« Dans notre pays, le Gouvernement ainsi que les organismes des Nations unies et les ong chargées de la protection des enfants, consentent des efforts considérables pour éliminer les violences auxquelles sont confrontés les enfants . Cependant, sans une mobilisation à l’échelle nationale, de la société ivoirienne dans toutes ses composantes, ces efforts resteront insuffisants. C’est pourquoi, il est urgent que chacun, à quelque niveau qu’il soit, comprenne la gravité de la violence faite à nos enfants, et soit conscient de l’importance d’agir sans attendre. J’en appelle à l’engagement de tous, à redoubler d’ardeur et à rechercher des solutions innovantes à ce problème pour plus davantage d’efficacité. Pour ma part, je continuerai à oeuvrer sans relâche pour la protection et le bien-être de nos enfants”, a indiqué Mme Dominique Ouattara.


[ Félicité Tchibindat, Directrice régionale adjointe de l’ Unicef : “La Côte d’Ivoire, premier pays francophone ayant réalisé une enquête nationale spécialisée sur la violence faite aux enfants et aux jeunes” ]

Félicité Tchibindat, Directrice régionale adjointe de l’ Unicef a dressé un tableau alarmant sur la situation de la violence faite aux enfants dans certaines parties du continent africain.
“8 enfants sur 10 en Afrique de l’Est et du Centre ont subi des actes de violences. La violence faite aux enfants touche les garçons comme les filles. Le milieu rural comme le milieu urbain et toutes les categories socio-économiques. La Côte d’Ivoire n’est pas en reste avec environ 2 enfants sur 3 qui ont subi les actes de violence pendant leurs enfance”, a t elle déclaré. Poursuivant, la responsable régionale de l’institution onusienne a félicité le Gouvernement ivoirien pour ses efforts distingués en matière de lutte contre ce phénomène.
Bakayoko Ly Ramata, ministre de la Femme, de la Famille, et de l’Enfant a réitéré l’engagement de l’État de Côte d’Ivoire dans la lutte contre le phénomène à travers plusieurs actions.

[ Les axes principaux de cette campagne annuelle ]

Cette campagne annuelle de mobilisation va porter sur six points majeurs, a révélé Marc Vincent, Représentant Résident de l’Unicef en Côte d’Ivoire:”Selon l’enquête nationale sur les violences faites aux enfants et aux jeunes en Côte d’Ivoire en 2018, 71% des garçons et 47% des filles ont subi des violences physiques même en tant que bébé. 19% des filles et 11% des garçons ont subi des abus sexuels avant 18 ans. 40% des élèves garçons et filles sont physiquement punis par leurs enseignants. La violence a existé et elle fait mal. Les traces qu’elle laisse sur leurs physique est toujours émotionnelle. La violence affecte énormément le développement des enfants. Ces chiffres nous interpellent. La campagne “reinventons une Côte d’Ivoire sans violence faites aux enfants” vient comme une réponse parce qu’il est temps d’agir sur les causes profondes de ces violences, de trouver des solutions durables et mobilisons très largement tous les acteurs de la société pour mettre fin à ces violences”, a-t-il dit. Il a ajouté que cette campagne ambitionne ” entre autres de rendre ces violences visibles afin de provoquer une prise de conscience populaire, de susciter le débat à tous les niveaux de la société.” Reinventons une Côte d’Ivoire sans violence” se fera en 6 axes. Premier axe un groupe de réflexion de haut niveau et travaillera pendant une année sous la présidence de Dominique Ouattara à rechercher des solutions novatrices et durables contre les violences faites aux enfants. Deuxième axe, les écoles auront à travailler à proposer des pratiques à la promotion du bien être de tous les enfants. Les meilleurs solutions seront récompensées et validées pour être mises en œuvre en 2022. Troisième axe, les médias et les communicateurs seront invités à mettre en lumière les violences et les activités. Les partenaires techniques et financiers qui constituent le quatrième axe ne seront pas en marge . Il s’agira pour eux de participer et soutenir financièrement la campagne et les activités de lutte contre les violences faites aux enfants. En axe cinq , les entreprises en Côte d’Ivoire seront invitées à proposer des approches inédites dans l’esprit du partenariat public privé en faveur de la protection des enfants. Enfin les enfants et les jeunes constituent l’axe majeur. Ils doivent être les agents de changement de notre unité de recherche de solution au défi qu’ils vivent au quotidien”.

[ Ines Gouanou, présidente du parlement des enfants aux parents : “Aidez-nous à grandir sereinement afin de devenir comme vous”]

La présidente du parlement des enfants Ines Gouanou a lancé un cri de cœur pour poursuivre le combat en vue d’éradiquer la violence sous toutes ses formes faites aux enfants: “De nombreux enfants continuent d’espérer un mieux être pour eux-mêmes et pour leurs familles. Nous savons et nous voyons que nos familles souffrent encore de maltraitance, de négligence, d’exploitation dans des mines d’or, de sous alimentation, de maladie infantile évitable et de violence de tout genre. Chers parents, nous voulons grandir dans la quiétude. Cette cérémonie est donc pour nous l’occasion de lancer un appel à l’action. Aidez-nous à grandir sereinement afin de devenir comme vous”.

Ernest F

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER