World Policy Conference : le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, pour la transformation structurelle des économies africaines

231

Dernère publication

Intervenant à l’ouverture de la World Policy Conference, le 12 octobre 2019 à Marrakech, au Maroc, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a indiqué qu’il faut une transformation structurelle des économies africaines pour créer des emplois pour les jeunes et réduire la pauvreté.

« L’Afrique dispose de bases solides pour devenir l’un des piliers majeurs de la croissance et de la prospérité mondiale. Son taux de croissance, supérieur à la moyenne mondiale, avec 3,5% en 2017 et 2018, est projeté à 4% en 2019 puis 4,1% en 2020. Malgré cette performance, deux défis majeurs restent à être relevés par l’Afrique. A savoir la création massive d’emplois, en particulier pour les jeunes, qui représentent près de 70% des populations africaines et la réduction de la pauvreté », a souligné Amadou Gon Coulibaly.

Pour le Chef du gouvernement, la transformation structurelle des économies africaines est une nécessité pour relever ces défis. Au nombre de ceux-ci, il y a le développement accéléré de l’industrie africaine, très peu compétitive en raison de coûts de facteurs de trop et de la taille relativement faible des marchés.

Amadou Gon Coulibaly a présenté les efforts et l’expérience de la Côte d’Ivoire. De 2011 à 2019, a-t-il souligné, la capacité de production d’électricité de la Côte d’Ivoire, qui connaît une croissance économique moyenne de 8% par an depuis 2012, a augmenté de près de 60%, doublant ainsi le nombre de localités électrifiées.

En outre, a-t-il ajouté, le pays a investi massivement dans la construction de zones industrielles et dans les infrastructures de transports. Toutes choses qui impactent positivement la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le Premier Ministre a également invité à mettre fin à la montée du protectionnisme suscité par les différentes guerres commerciales. C’est une nouvelle menace qui risque de freiner l’essor économique de l’Afrique, en plus du terrorisme auquel le continent doit faire face.

Fondé en 2008, la World Policy Conference est un espace de réflexion sur les questions de relations internationales.

Source:Sercom

Commentaire

PARTAGER