1ère édition du ‘’Prix Fedoci de la paix’’:Léonard Groguhet dans les pas Péléforo Gon Coulibaly

651

Dernère publication

Le vendredi 22 novembre 2019, la cérémonie de remise du ‘’Prix Péléforo Gon Coulibaly de la paix’’ initiée par la Fédération des Ong de développement de Côte d’Ivoire(Fedoci) a eu lieu dans un hôtel d’Abidjan-Cocody en présence du roi d’Ebrah, sa majesté Nanan Owla Assemien Nogbou, parrain de la cérémonie.

Le prix de cette première édition a été décerné à Léonard Groguhet. Il a reçu le prix et un chèque d’un million de franc offert par la Fedoci. Cette initiative de la Fédération vise à promouvoir la culture de la paix. Après sa distinction , Léonard Groguet a dit : « C’est tout simplement formidable. Les mots me manquent. Je tiens tout simplement à dire merci, mille fois merci aux organisateurs ». Le parrain, à travers son porte-parole, s’adressant au lauréat, a dit : « Celui qui reçoit ce prix, incarne les valeurs de rassemblement et de cohésion. Quand les enfants d’une même nation vivent ensemble, ils renforcent leurs capacités à vivre ensemble. Monsieur Groguhet Léonard, vous voilà marchant dans les pas d’un grand homme qui a marqué notre histoire. Vous êtes un homme de paix aux valeurs reconnues. Que Dieu vous guide toujours et vous protège».
Satigui Koné, président du conseil d’administration (Pca) de l’Ong Fedoci (regroupant plus de 800 Ong et associations), s’est réjoui de l’implication de la population dans les activités du prix. Évoquant sa vision du prix, il a dit : « Notre souhait est que le prix Péléforo Gon de la Paix soit le rendez-vous de toutes les Ivoiriennes et de tous les Ivoiriens, et même des Africains, pour venir parler de paix en Côte d’Ivoire. Les Ong, associations, sociétés coopératives et mutuelles de développement se sont rassemblées et ont dit ‘’après tout ce que notre pays a traversé, il faut que la société civile prenne ses responsabilités pour sensibiliser les Ivoiriens à la paix’’ ». Selon lui, après l’institution du prix en octobre 2014, 429 candidatures ont été recueillies en quatre mois sur toute l’étendue du territoire. Une commission composée de sept personnalités issues de divers secteurs (presse, sport, médecine, sociologie, etc) a donc été mise en place pour la sélection des candidatures. Cette commission a été supervisée par un juriste, un huissier de justice. Le Pca a annoncé une tournée de sensibilisation dans les prochains jours dans les villes du pays. Plusieurs délégations venues de l’intérieur du pays, de la sous-région, des États-Unis, de l’Europe, etc. ont pris part à cette remise. Séance tenante, le lauréat a été fait ‘’notable de la paix’’.

TAB avec KN

Commentaire

PARTAGER