3ème congrès du RDR : Kandia Camara appelle Bouaké à la mobilisation

991

Dernère publication

Dans le cadre des préparatifs du 3ème congrès du RDR, prévu pour le 09 septembre prochain à Abidjan, la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Mme Kandia Kamissoko Camara était à Bouaké, le samedi 26 août 2017. A cette occasion, elle salué la forte mobilisation des militants du parti à Bouaké qui veulent faire de ce congrès, une réussite. « Je vous salue pour votre mobilisation exceptionnelle et votre détermination à faire de ce congrès, une réussite. A Bouaké, nous le savons tous après le RDR, il y ‘’à likefi’’ (Ndrl: il n’y a rien)», a-t-elle déclaré au palais de carnaval. Exprimant  aussi le vœu que ce congrès soit un congrès historique. « Personne ne doit rater ce rendez-vous. Tout le monde doit se rendre à Abidjan afin de démontrer au Président Alassane Ouattara qu’hier, nous étions avec lui, aujourd’hui, nous le sommes et demain, nous serons avec lui. Nous allons l’encourager à continuer à travailler pour tous les Ivoiriens. Nous allons montrer aux Ivoiriens ce jour qu’au RDR, nous sommes unis », a-t-elle souligné. Avant d’appeler les militants venus de toute la région de Gbêkê à maintenir la confiance dans le RDR et au Président Alassane Ouattara. Tout en rassurant ceux-ci que toutes leurs préoccupations exprimées lors des pré-congrès seront prises en compte lors de ce 3ème congrès pour la bonne marche du RDR. C’était en présence de Bah Karamoko, Secrétaire départemental du RDR à Bouaké. « Au RDR, il n’y aura jamais rien tant que nous sommes unis et solidaires. Le RDR est un grand parti et il doit le rester. Demeurons unis car le RDR est notre ‘’bébé’’. Nous allons démontrer qu’il y a l’amour entre nous. Que nous nous aimons et que nous avons un chef que nous apprécions et que nous écoutons », a précisé Kandia Camara.  Abordant les questions de l’alternance, elle, s’est voulue claire. « Pour 2020, nous allons appliquer la décision qui sera prise par le Président Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bedié, en qui, nous avons confiance», a-t-elle conclu. Mais avant, elle a rendu un hommage à Fanny Ibrahima, Dr Idrissa Diabaté, capitaine Touré Mamadou et Hamadou Bamba, pour leurs rôles déterminants dans le positionnement du parti dans l’ex- région de la Vallée du Bandama (Gbêkê).

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER