9 des victimes de Béoumi inhumées après la prière du vendredi à la Mosquée

410

Dernère publication

Neuf des victimes de la crise intercommunautaire à Béoumi, ont été inhumées vendredi 7 juin 2019 au cimetière municipal de la ville, après une cérémonie de levée de corps à la grande mosquée de la ville, en présence de citoyens d’autres communautés et de Sidi Tiemoko Touré, ministre de la Communication et des Médias.

Bamo Kéita, imam de la grande mosquée de Béoumi a fait la prière funèbre, avant d’ordonner l’inhumation des victimes. La foule a ensuite marché de la mosquée jusqu’au cimetière de Béoumi distant de près de 3 km où les neuf corps ont été inhumés . Le cortège était encadré par une centaine d’éléments des forces de l’ordre et de sécurité (gendarmerie et police nationale).

Sidi Tiemoko Touré a présenté à nouveau ses condoléances aux familles des victimes, et a promis de leur apporter son soutien ainsi qu’aux blessés. Djedj Mel, préfet du département de Béoumi a exhorté les populations du département à se départir de toutes violences, et de toutes tentatives de vengeance. Il a prôné la paix, l’union, l’entente et appelé à la cohésion et au vivre ensemble. Des guides religieux, chefs traditionnels, chefs communautaires, responsables intersyndicaux des transporteurs et des commerçants et leaders de jeunesse ont invité les populations à se “ressaisir”, pour éviter de nouveaux drames du genre.

Le bilan de la crise à Béoumi et quelques villages environnant les 15, 16 et 17 mai 2019, fait état , selon les autorités préfectorales et des ONG, de quatorze (14) morts, plus de 150 blessés, et de 22 personnes interpellées.
Aboubacar Al Syddick à Béoumi

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER