Agboville :Deux cars braqués par six gangsters armés

3829

Dernère publication

Les passagers d’un car de la société Boundaogo transport (SBTA) et un mini-car appelé Massa, ont essuyé des tirs de 6 quidams non identifiés qui ont ouvert le feu à l’approche des deux véhicules qui se suivaient, lundi 22 juillet 2019,aux environs de de 5h30.

“Il était 5 h 10 mn quand nous avons démarré de la gare de SBTA. C’est après le village de Petit-Yapo situé à quelques 16 km de la ville d’Agboville que nous sommes tombés sur un groupe armé qui est sorti de la broussaille et a commencé à tirer de façon intermittente pour intimider le conducteur qui n’a pas voulu prendre de risque en garant.”, a relaté dame I.D commerçante et passagère du car SBTA.

Poursuivant, elle a déclaré :” Une fois le car immobilisé, un jeune descend du véhicule feignant d’être menacé par le premier braqueur qui est monté dans le car et prend la fuite dans la forêt. Cette bande de malfrats encagoulés, tous armés d’armes d’assaut de type kalachnikov AK 47, n’a pas cessé de faire des tirs de sommation pendant tout le temps de braquage. Nous étions effrayés et apeurés vu leur arsenal déployé comme s’ils étaient en guerre. Cela nous a beaucoup effrayé. Et ils étaient sans cœur à fouiller tout le monde et même les femmes que nous étions jusqu’en dessous de nos hanches.

C’était ignoble pour près de 70 passagers de notre car et du Massa. Ils nous ont tout volés. Moi j’ai perdu plus de 200 000 Frs destinés à l’achat de ma marchandise et mes deux portables. Personne n’a été épargné.”, nous relate en sanglots dam ID. Le braquage intervient au lendemain de l’opération ‘Epervier 4’ qui a débuté le 20 juin 2019 à Agboville, et pris fin le samedi 20 juillet 2019.

Ahou Moayé à Agboville

Commentaire

PARTAGER