Après le soutien des populations suite au décès de sa belle mère:Bictogo fait des dons et des promesses à Agboville

16897

Dernère publication

Après la marque d’attention et de solidarité de la population de l’Agnéby-Tiassa lors de la disparition de dame Traoré Habibata, sa belle-mère, décédée il y a à peine un mois, Adama Bictogo a traduit à son tour la reconnaissance des familles Traoré, Bictogo, Ouédraogo, Gbon à la population le dimanche 6 octobre 2019 , à Agboville, en présence du corps préfectoral, des élus, cadres et des délégations venus de toute la région de l’Agnéby-Tiassa.

« Votre présence ici, traduit un élan de solidarité et des valeurs humaines sans distinction de parti politique, de religion ou d’ethnie. Je suis en ce moment même habité par un sentiment de reconnaissance après votre soutien massif et de qualité où les cadres, élus, membres du corps préfectoral ont fait un déplacement massif sur Abidjan pour nous témoigner votre affliction et votre soutien lors du décès de la mère de mon épouse. », a laissé entendre le gendre de l’illustre disparue.

Qui s’est réjoui de la cordiale entente entre les fils de la région qui, selon lui, « exalte la dignité humaine qui ne cherche pas à humilier l’autre mais à le comprendre pour s’unir à lui ».
Pour l’ex-ministre de l’Intégration africaine, la mort et la vie, la tristesse et la joie se côtoyant, il est tout à fait loisible même dans la douleur d’exister et de penser au développement. C’est pourquoi, sensible aux difficultés de la région, il a fait d’énormes promesses. « Dès la semaine prochaine, j’offrirai 3 ambulances aux hôpitaux d’Agboville,de Tiassalé, Sikensi et Taabo. Pour la communauté musulmane, dès ce vendredi [ndlr : vendredi 11 octobreprochain], j’offre aussi un véhicule de type Pick-Up pour faciliter la mobilité des imams et l’on pourra aussi entamer les travaux de réhabilitation du bureau des chefs traditionnels dont l’achèvement est prévu avant la fin de cette année. », a fait savoir Adama Bictogo, par ailleurs, député d’Agboville-commune. Le premier patron et directeur exécutif du RHDP, qui dit ne pas faire de calcul politicien en agissant ainsi, a laissé entendre que seul le bien-être de la population compte pour lui. Aux Forces de l’ordre, aux jeunes et aux femmes, il a fait aussi des promesses. Ainsi deux véhicules, selon le ministre, seront offerts le dimanche 13 octobre prochain à la police et à la gendarmerie.

Il a indiqué que dès le lundi prochain, il sollicitera Dogbo Myss Belmonde, secrétaire d’État chargée de l’autonomisation des femmes, à l’effet de se rendre à Agboville pour amorcer leur autonomisation. Parlant des jeunes, il a promis le financement des activités de 507 jeunes dans les jours à-venir.
Tchimou Achy Saint Rémi, représentant Dimba N’gou Pierre, président du conseil régional de l’Agnéby-Tiassa et porte-parole des élus, cadres et de la population, a traduit la solidarité de la population autour de la famille Bictogo. Il a engagé cadres et élus à soutenir le directeur exécutif du RHDP qu’est Adama Bictogo dans sa nouvelle tâche pour la bataille du développement de notre pays.

Ahou Moayé à Agboville

Commentaire

PARTAGER