Béoumi -Les cancers du sein et  de la prostate  dépistés  gratuitement

449

Dernère publication

L’esplanade de la mairie de Béoumi a abrité, le mercredi 15 novembre 2023, la cérémonie de lancement d’une campagne de dépistage gratuit du cancer du sein, du col de l’utérus de la prostate et des maladies métaboliques tels que le diabète et l’hypertension artérielle dans le cadre de la commémoration de la journée nationale de la Paix, célébrée chaque 15 novembre.

La cérémonie qui a été présidée par Traoré Imelda Marguerite, préfet du département de Béoumi a été initiée par la Fondation Food’s Co SA, à travers son département social. Selon la présidente de cette Fondation, Prof. N’dhatz Meliane Sanogo, cette action s’inscrit dans la droite ligne de la vision du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Celle de la Côte d’Ivoire solidaire. « L’État ivoirien a décrété octobre rose et novembre bleu pour sensibiliser les cancers du sein et de la prostate. C’est pour répondre aux besoins de la population, voir un peu l’état de santé de la population que la fondation Foods’co s’inscrit dans cette dynamique », a dit Prof. N’dhatz Meliane Sanogo. Toujours selon elle, cette campagne de dépistage gratuit qui va durer deux jours vise environ 1500 femmes et 200 hommes et sera suivie d’une prise en charge médicale. « Chaque femme dépistée, sera éduquée à l’autopalpation du sein de sorte qu’une fois à la maison, elle puisse l’expliquer à celles qui auront manqué à cet appel », a expliqué Prof. N’dhatz Meliane Sanogo. Le préfet du département de Béoumi, Traoré Imelda Marguerite qui avait à ses côtés Dr Fatoumata Bamba, Directrice régionale de la Santé ,de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et la chefferie coutumière ont tous salué l’initiative. « Selon l’OMS en 2020, le nombre de nouveaux cas des deux cancers en Côte d’Ivoire est estimé à 17.300 dont 9896 femmes et 7404 hommes. Le cancer du sein est le plus fréquent suivi successivement par le cancer de la prostate, du col de l’utérus, de la foi, du côlon et cancer du rectum », a dit Dr Fatoumata Bamba. Pour sa part, le préfet de département de Béoumi, Mme Traoré née Imelda, a exhorté les populations à participer activement aux différentes activités qui seront menées dans le cadre de cette campagne. Des projections de films et explications sur le mode d’affectation de ces maladies ainsi que des séances de fitness pour lutter contre les maladies cardiovasculaires ont meublé les deux jours de sensibilisation.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

 

Commentaire

PARTAGER