Bictogo à Ahoussou: «Le Président du Sénat doit être Rhdp,notre patience a atteint ses limites»

9488

Dernère publication

Après avoir occupé la Une de l’actualité politique dans le cadre du congrès constitutif du Rhdp, le ministre Adama Bictogo s’était éclipsé. Le samedi 27 avril 2019 à Touba, au cours d’une cérémonie d’hommage des populations du Bafing au chef de l’État, Alassane Ouattara, où il représentait le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, Adama Bictogo est à nouveau monté, en invitant le Président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio, à faire preuve de plus de courage politique, à se déterminer clairement, et à ne plus ruser, relativement au Rhdp.

« Il y’a quatre mois nous avons parlé clarification, et il y’a eu clarification. Mais il y en a encore qui continuent de louvoyer. Je les entends dire, je suis fidèle à gauche et loyal à droite. La politique se nourrit de courage et d’autres valeurs. On ne peut être PDCI la nuit, et RHDP le jour. Allez leur dire que notre patience a atteint ses limites.
Nous remercions le président de la république Alassane OUATTARA qui a choisi de faire en sorte que nous soyons tous ensemble, mais nos populations pour qui nous nous sommes engagés, n’acceptent plus la ruse de certains.

Notre patience a atteint ses limites. Nous disons ici depuis le Bafing que conformément aux règlements du Sénat que le Président de cette institution doit refléter la majorité politique. Le Président du Sénat doit être RHDP et c’est tout », a t-il lancé sous les applaudissements des populations.

Adama Bictogo - Ahoussou

Le Président du comité d’organisation du dernier congrès du RHDP, a annoncé que son parti entreprendra à partir du mois de juin 2019 jusqu’aux élections présidentielles en 2020 des actions d’envergures politiques sur le terrain.

Il a, à cet effet, demandé aux populations de se tenir prêtes : « Je vous appelle à vous tenir prêts. Je serai là pour engager chacun et chacune de vous comme directeur de campagne du candidat du Rhdp. Nous ne leur laisserons aucun répit ».

Le député d’Agboville, et ex-ministre, a également annoncé au profit de la région, des projets de développement, notamment le lancement des travaux de bitumage de l’axe Touba-Ouaninou, l’entretien du réseau routier dans toute la région, et le changement de statut de l’hôpital de Touba qui sera transformé en Centre hospitalier.

Il a appelé les jeunes de la région à entreprendre dans les activités génératrices de revenus. Joignant l’acte à la parole, Adama Bictogo a remis au Maire la somme de cinq (05) millions Fcfa à loger dans un établissement financier en vue d’appuyer les projets de jeunes. Il a appelé les élus et cadres à cultiver l’entente et l’union sacrée.

C.K avec Direction communication

Commentaire

PARTAGER