Bondoukou-Législatives 2021- Kouassi N’Dawa intronise «son Roi» Tano Kouassi Thomson

2245
Kouassi N’Dawa

Dernère publication

La région de Bondoukou dit-elle rester en marge du développement ? A cette interrogation de Tano Kouassi Thomson, la réponse est évidemment non.

Les populations du Gontougo, et plus particulièrement celles de la circonscription électorale d’Appimandoum, de Bondoukou et de Pinda-Boroko, sont unanimes sur la question. Il est temps de se tourner vers des personnes susceptibles d’opérer le changement structurel de leur région et de mettre un terme au règne des illusionnistes, ces élus qui ne respectent jamais leurs engagements une fois investis par le peuple. Elles l’ont fait savoir, le samedi 27 février, à Kouassi N’Dawa, à un peu plus de 12 km de Bondoukou, au candidat Tano Kouassi Thomson.
Tête d’affiche de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité» (ACS), le président de l’ONG Action Plus a été choisi par les populations de cette bourgade pour être leur guide. A cet effet, il a été fait roi avec tous les attributs qui vont avec pour sortir Bondoukou du sous-développement. Une responsabilité que ce dernier a d’ailleurs accepté tout en promettant d’aller même au-delà de l’espérance de ses parents.
«Je me suis engagé parce que vous l’avez voulu. Je me suis engagé pour tous ces jeunes qui aspirent à un avenir meilleur. Je me suis engagé pour l’épanouissement de toutes ces femmes. Je me suis engagé parce que j’ai foi que notre région peut et doit se développer. La liste Amour-Cohésion-Solidarité est en lice pour Bondoukou, pour sa population, pour ses femmes, pour ses jeunes», a dit le coordonnateur régional associé du RHDP.
Thomson a également tenu à rassuré les populations quant à son engagement aux côtés du président de la République pour faire de Bondoukou une terre où il faut bon vivre.
«Vous me connaissez. Je suis avec vous depuis de longues années. Vous savez de quoi je suis capable. Vous connaissez mon colistier, El Hadji Bara Ouattara. Vous savez ce qu’il représente dans notre département. C’est la même chose pour ma sœur Diabagaté Awa et le frère Kouakou Secré. Je vous demande simplement de sortir le dimanche et d’aller voter ceux qui sont capables de réaliser pour vous ce que vous attendez d’eux. On n’a pas attendu d’être député pour le faire. C’est vous dire que député, on fera encore plus», a affirmé le chef de file de la liste ACS.
Les populations ont parfaitement adhéré au projet de Kouassi Thomson et lui ont promis de faire de lui leur porte-parole, leur porte-voix, à l’Assemblée nationale.

Sercom

Commentaire

PARTAGER