Bouaké- Des membres de la Jpad organisent une procession pour le repos de l’âme d’Hamed Bakayoko

7804

Dernère publication

Vêtus de blanc, des jeunes surnommés “Chinois”, et appartenant à la Jeunesse Panafricaine Démocrate (JPAD), ont organisé samedi 20 mars 2021, une procession funéraire en hommage à Hamed Bakayoko, défunt premier ministre ivoirien mort le 10 mars 2021 en Allemagne.

La procession ou marche priante pour le repos de l’âme du Premier ministre Hamed Bakayoko, s’est déroulée à Bouaké sur le tronçon partant du boulevard du Palais du Carnaval au siège régional du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).
Justifiant l’hommage, Sylla Soumaïla alias Chado Walker, président international de la JPAD, a indiqué qu’ Hamed Bakayoko était un symbole pour les jeunes. “Il soutenait plusieurs associations et mouvement de jeunesse dont la JPAD. Face à cette disparition aujourd’hui à laquelle nous ne nous attendons vraiment pas, nous sommes effondrés et totalement découragés”, a affirmé Chado Walker qui a demandé au président de la République Alassane Ouattara de rester debout pour la Côte d’Ivoire et les ivoiriens.
Après environ une heure de marche, une cérémonie de prière pour le repos de l’âme du disparu appelé affectueusement “Le Golden Boy”, a mis fin à la procession mortuaire.
« Perdre une personnalité de la trempe du premier ministre Hamed Bakayoko est une chose assez douloureuse. Je remercie la JPAD et son président pour cette activité organisée ce jour pour le repos de l’âme du défunt. L’humilité qui a prévalu tout le long de la vie du premier ministre Hamed Bakayoko, doit pouvoir nous inspirer nous tous. J’invite toute la jeunesse à l’humilité» a pour sa part, exhorté maître Koné Yaya, directeur général du siège régional des Houphouëtistes, qui représentait le ministre Amadou Koné à cette activité.
C’est en larmes, après cette procession, que certains jeunes de la JPAD, ont regagné leur domicile.

Avec Sercom

Commentaire

PARTAGER