Burkina Faso : autorités et experts CEDEAO réfléchissent avec les éleveurs sur leur métier

1045
Son Excellence Alpha Barry et des experts de la CEDEAO prennent part au colloque sous-régional de Bobo-Dioulassa

Dernère publication

Un colloque sous-régional sur le pastoralisme se tient les 26 et 27 mai 2017 à Bobo-Dioulasso, précisément à la Maison de la Culture Mgr Anselme Titiama Sanou.

A l’initiative de l’association Kawrane, ce colloque dont le thème est : « Le pastoralisme face aux défis de l’intégration intercommunautaire et de l’insécurité dans l’espace CEDEAO : Réflexions prospectives », a pour principal objectif d’aiguiser la réflexion pour l’éclosion des idées novatrices en faveur d’une meilleure perception du pastoralisme.

Et de manière plus spécifique il s’agira à cette rencontre de Bobo-Dioulasso, de permettre une meilleure appropriation des valeurs positives du pastoralisme et de la transhumance sur le plan économique. Ensuite, d’approfondir la réflexion sur la problématique de l’intégration sous-régionale en lien avec le pastoralisme et enfin, de déterminer des stratégies efficaces pour une meilleure prise en compte des jeunes des zones pastorales afin de les dissuader à l’extrémisme violente.

Ce colloque sous-régional va se dérouler autour de trois grandes sessions qui seront animées par des panelistes experts du domaine. Et les recommandations qui en résulteront, seront transmises aux experts de la CEDEAO pour analyse et exploitation.

En plus des émissaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest qui y prendront part, il y aura aussi des représentants de l’UEMOA, des organisations faitières de l’espace CEDEAO, des éleveurs et pasteurs du Burkina Faso, des représentants des programmes régionaux, des ministères en charge des ressources animales, de l’environnement, de l’administration territoriale, de la sécurité, de l’éducation, de la justice et des droits de l’humains et des affaires étrangères du Burkina Faso, des chercheurs et universitaires, des organisations actives dans le domaine de la gestion-prévention des conflits etc…

L’association Kawrane, composée de jeunes éleveurs et pasteurs, qui a fait de l’intégration socio-culturelle, politique et économique son cheval de bataille se propose d’apporter, à travers ce colloque, une touche à la construction des dynamiques novatrices en faveur d’un pastoralisme apaisé et plus productif. Car l’élevage et le pastoralisme occupent une place de choix dans l’économie des pays de l’Afrique de l’Ouest et principalement dans les pays sahéliens où l’élevage contribue majoritairement à la satisfaction de la demande en protéine animale. La contribution de l’élevage au PIB dans ces pays est estimée entre 10 et 30%. Le pastoralisme et l’élevage y occupent la 2ème ou la 3ème place des produits d’exportation.

Le colloque sous-régional de Bobo-Dioulasso est placé sous le Très Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, sous le parrainage de Son Excellence Monsieur Marcel A. De Souza, Président de la Commission de la CEDEAO et sous le co-parrainage de Son Excellence Monsieur Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur.

Joël Touré, envoyé spécial à Bobo-Dioulasso.

Commentaire

PARTAGER