Can 2021- Comment les Bouakéens ont manifesté leur joie après la victoire des Eléphants

3478
Quelques supporters de Bouaké après la victoire des éléphants face à la Guinée équatoriale à Can 2022.

Dernère publication

Pour son entrée en lice à la 33è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2022 au Cameroun, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu la Guinée équatoriale, sur le score de 1 but à 0. Cette victoire a provoqué une liesse dans quelques rues et maquis à Bouaké.

Le mercredi 12 janvier 2022, les pachydermes ivoiriens se sont imposés face à l’équipe nationale de la Guinée équatoriale par le score de 1-0 grâce au but de Max Gradel, capitaine des Éléphants. Il n’en fallait pas plus pour que les supporters bouakéens en joie prennent quelques rues et maquis de la ville. A l’espace ‘’la Promenade’’, anciennement place de la Paix, au quartier Air-France 2, les ingrédients étaient réunis pour offrir aux fanatiques du football, une ambiance des campagnes électorales.

“C’est un petit pas dans cette compétition avec les grandes nations africaines de football. Nos Eléphants ont produit un bon football. Cette victoire nous met en confiance”, a dit Olivier Kobenan, drapé dans les couleurs de la Côte d’Ivoire. “Nous sommes très fiers de la victoire de nos Eléphants. J’ai apprécié le match. C’était un beau match avec beaucoup de techniques mais, il y a encore quelques défaillances à corriger dans notre défense pour la prochaine rencontre”, s’est réjoui Charles Yao Kouassi, ferronnier.

L’ambiance au stade du campus 2 de l’université Alassane Ouattara

s
Du côté du village-Can au stade du campus 2 de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, la fin du match Côte d’Ivoire-Guinée équatoriale, retransmis sur un écran géant a été succédé de quelques manifestations de réjouissance réunissant les étudiants, les enseignants et les riverains. “Nos joueurs se sont bien battus. Ils nous ont honorés du début jusqu’à la fin du match. On a assisté à beaucoup d’occasion de but raté. Mais dans l’ensemble ça va et nous sommes contents”, a fait savoir Amadou Sanogo, étudiant en Sociologie. Véronique Akissi Kouamé, étudiante en Lettres modernes est également satisfaite de cette victoire des Eléphants, même si elle demande aux joueurs ivoiriens de ‘’mouiller’’ davantage le maillot. “Nos joueurs doivent donner plus. On a gagné le match mais j’ai aussi apprécié le jeu de la Guinée équatoriale. Ils n’ont pas démérité”, a-t-elle dit. Pour leur première sortie de la Can 2022, les Eléphants se sont imposés par le plus petit des scores, réussissant tout de même à empocher les 3 points. Pour leur prochaine sortie, Max Gradel et ses coéquipiers croiseront l’équipe nationale de la Sierra Leone.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER