Cavally – Mobilisation populaire pour un hommage à Hamed Bakayoko

8474

Dernère publication

Du samedi 20 au dimanche 21 mars 2021, les populations de la région Cavally ont organisé, dans la cour du Conseil régional du Cavally, une nuit d’hommage populaire et de prières à la mémoire du Premier ministre Hamed Bakayoko.

À l’entame de cette cérémonie d’hommage, l’imam Bamba Souleymane a fait des prières pour le repos de l’âme du défunt, le Premier ministre Hamed Bakayoko. Sous l’impulsion et le soutien financier de la ministre Anne Désirée Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally, tous les jeunes venus des quatre départements (Taï, Blolequin, Toulepleu et Guiglo) et des jeunes des différents partis politiques, toutes tendances confondues ainsi que de la société civile de la région du Cavally se sont mobilisés pour rendre hommage à Hambak. Ils se sont prononcé, tour à tour, pour célébrer la mémoire du défunt, ses bienfaits en faveur à la nation, de la jeunesse de Côte d’Ivoire, en général et celle du Cavally, en particulier. Gnan Müller Charles, président et porte-parole de la jeunesse RHDP du département de Toulepleu a indiqué que : « Depuis que nous nous sommes frappés par ce deuil en Côte d’Ivoire, la jeunesse du Cavally ne pouvait pas rester en marge, parce qu’entre nous et Hamed Bakayoko, il y avait un compromis. C’est pourquoi, quand on a appris sa mort, avec l’accord de la ministre Anne Désirée Ouloto, présidente de la région du Cavally, nous avons décidé d’organiser une nuit d’hommage et de prières pour le repos de son âme en paix. On se préparait en conséquence pour pouvoir inviter le Premier ministre Hamed Bakayoko chez nous, mais hélas ». Quant à Vouho Olivier, président régional de la jeunesse RHDP du Cavally, il a conclu pour dire à sa jeunesse : « Nous sommes restés orphelins, mais c’est le temps de prendre notre courage et notre destin en main, car Hamed Bakayoko nous a enseigné les valeurs de courage, la responsabilité et le travail».

Konhon Dominique,
correspondant régional dans le Cavally

Commentaire

PARTAGER