Côte d’Ivoire : fin de calvaire pour les collectivités locales à partir de lundi 28 juin 2021

7507
Plus de 100 milliards Fcfa vont être débloqués à partir du lundi 28 juin 2021 par l’État de Côte d'Ivoire en faveur des collectivités territoriales du pays
photo montage l'IA

Dernère publication

Plus de 100 milliards Fcfa vont être débloqués à partir du lundi 28 juin 2021 par l’État de Côte d’Ivoire en faveur des collectivités territoriales du pays.

Victoire pour les collectivités locales et territoriales ! Victoire pour le maire de Tiassalé, Assalé Tiemoko, avec les paiements qui seront effectués à partir de lundi 28 juin 2021. On se souvient que c’est le maire Assalé Tiémoko avait porté à l’attention de l’opinion publique , les difficultés que vivaient les collectivités locales , en cette année 2021.

C’est également un soulagement pour les gouverneurs de Districts, les maires et les président de conseils régionaux qui souffraient, et dont les administrés et partenaires souffraient également, pour défaut de reversement des parts qui leur étaient dues par le Trésor.

En effet, depuis plusieurs semaines, les mairies, les conseils régionaux et les Districts étaient privés de leurs ressources parce qu’au niveau des imports, des acteurs gérant la remise des états financiers avaient arrêté le processus.


[ Le problème venait de la DGI ]

Au niveau de la recette principale des impôts qui centralise 95 % des impôts et recettes, la responsable avait émis des réserves sur la certification des états de 2020. Ayant été nommée en juillet 2020, la dame avait refusé de valider le bilan de 2020, au mépris des règles de comptabilité et des usages faisant état de ce que sa responsabilité personnelle n’est pas engagée. En effet sa responsabilité n’est engagée que pour la période courant à partir de sa nomination.

[ Soupçons de zèle et d’insubordination ]

Malgré les instructions du DG des impôts et celles du DG du Trésor, la responsable en question, n’a pas obtempéré. Face à cette attitude perçue comme une insubordination mettant à mal le fonctionnement des collectivités locales, et pouvant même conduire à une paralysie totale de la politique de décentralisation de l’État, des mesures conservatoires ont été prises.

Ainsi les mairies, les conseils régionaux et les Districts seront payés à compter de lundi.


[ Menaces de plaintes ]

Toutefois en cette période de transparence et de bonne gouvernance prônée par le gouvernement , des élus locaux n’excluent pas de porter plainte contre X aux fins de dommages et intérêts et surtout d’élucidation de la chaîne de responsabilités.

En effet, ces élus souhaitent une enquête administrative et même pénale sur la question , qui constitue selon eux, au-delà du simple dysfonctionnement, un acte de sabotage et de troubles à l’ordre public. Affaire à suivre !


Charles Kouassi

Commentaire

PARTAGER