Côte d’Ivoire : la carte d’identité à 5000 Fcfa-Semlex a gagné l’appel d’offre de façon transparente (Sidi Touré)

1107
Photo d'archive

Dernère publication

L’établissement de la carte d’identité nationale coûtera à chaque postulant, la somme de 5000 Fcfa, l’entreprise Semlex chargée de la conduite du processus, a gagné l’appel d’offre de façon transparente, a dit le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement, à l’issue du conseil des ministres du mercredi 8 mai 2019, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan-Plateau.

« Le coût de la carte nationale d’identité sera autour de 5000 F CFA. Cela concerne certains droits ou frais qui seront à payer. Je n’ai pas tous les détails. Mais, le droit de timbre est par exemple un minimum à payer. Ce sera le coût moyen approximatif. Au Sénégal, le coût de la carte s’élève à 14 000 F CFA ou encore, un peu plus élevé ailleurs dans la sous-région», a expliqué le porte-parole du gouvernement, qui a annoncé pour très bientôt, le démarrage de la confection des cartes.

Selon lui, toutes les personnes dont les cartes arrivent à expiration en juin, en août ou juste après, auront leurs cartes avant la fin de l’année 2019. « Tous les ivoiriens auront leurs cartes d’identité mises à jour avant la fin de l’année 2019. C’est pourquoi le gouvernement a contracté avec une entreprise (Semlex). Nous sommes en train de remplir toutes les conditions pour l’opérationnalisation de cette entreprise. D’où une ordonnance qui a été prise ce jour pour lui permettre d’être opérationnelle. Tous ceux dont les cartes arrivent à échéance en juin ou un peu plus tard, les verront renouvelées. Il n’y aura pas de problèmes à ce niveau », a-t-il rassuré.

S’agissant des informations selon lesquelles Semlex est dans des démêlées judiciaires, en Belgique pour corruption dans des pays africains, le porte-parole du gouvernement a dit : « Je rappelle qu’elle (l’entreprise Ndlr) a compéti comme toutes les autres entreprises, et a gagné cet appel d’offre, de façon transparente. Nous n’entrerons pas dans quelque polémique que ce soit. Nous l’attendons aux résultats. Nous lui donnons d’ailleurs les moyens pour atteindre ces résultats. Le gouvernement est bien conscient de l’importance de la pièce d’identité, pour la réalisation des actes de la vie quotidienne. Donc les mesures seront prises pour qu’il y ait aucun flottement. Je voudrais encore rassurer les populations ivoiriennes qu’elles auront leurs cartes d’identité à temps, pour pouvoir vaquer librement à leurs occupations».

JH Koffo

Commentaire

PARTAGER