Daloa / Après la phase de sensibilisation au plafonnement des prix : La répression annoncée à partir de ce lundi

1781

Dernère publication

Le directeur régional du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME) du Haut-Sassandra , Bouabi Tra Constant a invité le jeudi 17 août dernier les commerçants de Daloa  à respecter le plafonnement des prix des produits de grande consommation, notamment, le riz, le sucre, l’huile de table, la tomate concentrée et le ciment. C’était  lors d’une réunion de sensibilisation, en présence des autorités administratives et militaires.
Indiquant que l’objectif  de cette rencontre est de mettre les commerçants et  les consommateurs au même niveau d’information, , il a fait lecture du décret n° 2017-467 du 12 juillet 2017 et  a fait remarquer aux opérateurs économiques que la phase de sensibilisation a expiré et qu’elle va laisser la place à la répression qui démarre le lundi 21 août 2017.
Selon lui, cette mesure gouvernementale  s’inscrit dans le souci du président Alassane Ouattara de lutter efficacement contre la cherté de la vie. C’est pourquoi,  a-t-il soutenu : « de concert avec tous les acteurs du commerce, le président a choisi de prendre cette mesure.»
Rappelant que le chef de la mission est le préfet de région,  il dira : « le préfet de région nous a instruits de faire respecter cette mesure gouvernementale, car il y va de l’intérêt de tous. » Et de rassurer : «  l’État a tenu compte du coût du transport pour déterminer ce plafonnage pour éviter que cela soit un prétexte pour les opérateurs économiques à ne pas respecter cette mesure».
M.  Bouabi a prévenu que les commerçants en infraction seront immédiatement sanctionnés par une amende, la saisie des marchandises ou encore la fermeture du magasin. Il les a exhortés à procéder à l’affichage des prix au barème des prix et à la délivrance des factures d’achat. Rassurant que tout a été mis en œuvre pour le respect de cette mesure.
Il a également interpellé les consommateurs, les invitant à veiller à ce que les prix indiqués soient effectivement respectés dans les différentes surfaces commerciales de sa circonscription administrative. Car dira-t-il, « l’objectif n’est pas de sanctionner pour sanctionner, mais de respecter cette mesure gouvernementale. »
Le décret du plafonnement des prix des produits  de grande consommation a été pris lors d’un Conseil  des ministres  du 12 juillet 2017 et vise à lutter contre la vie chère. Sa phase d’exécution durera six mois, souligne-t-on.

Beker Yao ,  Correspondant à Daloa

Commentaire

PARTAGER