Décès du Président du COSIM L’imam Moussa Dramé retient de l’homme un grand serviteur de la communauté musulmane

6073
L'imam Moussa Dramé

Dernère publication

Suite au décès du Cheick Aïma Mamadou Traoré, survenu dans la journée du mardi 13 avril 2021, l’IA a joint au téléphone le même jour , l’imam Moussa Dramé, imam de la mosquée Fatmata Zahara de Grand Bassam, par ailleurs conseiller spécial du Cheick.

L’imam Moussa Dramé dit retenir du guide suprême de la communauté musulmane, un homme de paix, un rassembleur, un homme qui a toujours prêché la cohésion sociale : « J’ai eu la chance d’être à ses côtés pendant plus de 25 ans, je l’ai connu depuis qu’il était à la banque. C’est un homme qui m’a beaucoup instruit lorsque je partais pour mes études en Egypte. Chaque fois que j’avais des soucis, il me donnait toujours des conseils. Il était un grand homme de Dieu. Il demandait des conseils à tout le monde. J’étais très proche de l’homme. La dernière qu’on s’est vu, c’était au décès de feu Hamed Bakayoko. Il m’a fait savoir qu’il était très fatigué. Et il m’a dit de prier beaucoup pour lui. Après ça je ne l’ai plus revu ». Selon l’imam de la mosquée Fatmata Zahara, le président du COSIM a œuvré pour le développement de l’islam en Côte d’Ivoire, il a rassemblé les Ivoiriens autour de certaines de valeurs culturelles.

M.Ismaila

Commentaire

PARTAGER