Déclaration du club des amis de l’intégration africaine (caminaf) suite aux décisions relatives a l’entrée en vigueur de la monnaie eco dans l’espace Uemoa.

4708
Le PRESIDENT du CAMINAF,SANOKO ANZOUMANA

Dernère publication

A l’issue de la 56 ieme session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO tenue le 21 décembre 2019 à Abuja au Nigeria, plusieurs décisions importantes relatives au processus de création d’une monnaie unique dans l’espace CEDEAO ont été arrêtées notamment l’adoption du symbole de la future monnaie unique de l’ECO et l’adoption de la dénomination Banque Centrale de l’Afrique de l’Ouest (BCAO), En ce qui concerne la banque centrale de la CEDEAO.

Dans cette même veine, le 21 décembre 2019 le Président de la conférence des Chefs d’Etats de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest, Son Excellence Alassane Ouattara a annoncé en présence du président de la république de France en visite en Côte d’Ivoire :
Le changement du nom de la monnaie qui passe du CFA à l’ECO ;
La suppression du compte d’opération et la fin de la centralisation de 50% des devises dans les comptes français ;
Le retrait des représentants français dans le conseil d’administration de la CEDEAO.
Le CAMINAF félicite les chefs d’Etats de la CEDEAO qui franchissent ainsi une étape charnière sur le chemin de la création de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO.
Le CAMINAF salue les décisions historiques prises par l’ensemble des Chefs d’Etats et de gouvernement de l’UEMOA de mettre fin à 75 ans d’utilisation de la monnaie CFA, au profit d’une nouvelle monnaie inspirée et conçue par les dirigeants Africains.
Le CAMINAF adresse en particulier ses vives félicitations à un grand leader Africain, Grand Panafricain en l’occurrence le président Alassane Ouattara qui a assuré le leadership de tout ce processus ayant abouti à ces décisions révolutionnaires, en ses doubles qualités de président de la conférence des Chefs d’Etats de l’UEMOA et d’Economiste chevronné de renommée internationale.
Le CAMINAF encourage les Chefs d’Etats de la CEDEAO à poursuivre leurs actions en vue d’offrir à la sous-région Ouest-Africaine une monnaie unique, catalyseur certain de l’avènement à long terme des Etats-Unis d’Afrique.

Fait à Abidjan, le 23 décembre 2019
Le PRESIDENT du CAMINAF,
SANOKO ANZOUMANA

Commentaire

PARTAGER