DÉCLARATION DU MOUVEMENT DES FORCES D’AVENIR RELATIVE A LA LIBÉRATION DE PRISONNIERS CIVILS ET MILITAIRES.

520

Dernère publication

Le jeudi, 22 février 2024, le Mouvement des Forces d’Avenir a observé que le Président SEM. Alassane Ouattara a accordé la « grâce présidentielle » à des personnages civils et militaires, au nombre de 51, condamnés pour des infractions commises lors des crises post-électorales ou pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Cet acte louable, recouvert de bonté, posé par le président de la République, est une mesure contributive à la décrispation du climat politique et sécuritaire qui traduit de manière significative « L’HOUPHOUETISME » et le « VIVRE ENSEMBLE » tant souhaité dans sa stratégie « COTE D’IVOIRE SOLIDAIRE ».
Face à cette mesure, le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) manifeste sa satisfaction et adresse, avec déférence, ses remerciements au Président Alassane Ouattara, pour la grandeur d’âme et son humanisme. Cela suscite une fois de plus, l’admiration de la population ivoirienne.
Le MFA félicite le chef de l’Etat pour cette action empreinte de paix et de grandeur. Monsieur le Président Alassane Ouattara, en tant qu’houphouëtiste épris de paix, a montré qu’il est un homme d’Etat et un homme politique de la Nation Ivoirienne. Gageons qu’il y ait d’autres actions de cette nature en vu de l’intégration de tous les fils et filles.
Le président de la République vient de démontrer qu’il est un homme charismatique dont la vision et le savoir-faire lui permettent de rentrer dans l’histoire d’une Côte d’Ivoire empreinte d’hospitalité ainsi que dans les sérails des prestigieux Hommes d’Etats africains. Merci infiniment à notre père qui poursuit les initiatives de la construction de la Côte d’Ivoire moderne pour se hisser aujourd’hui à la deuxième place des économies de la zone ouest africaine et la première des francophones.

Fait à Abidjan, le 23 février 2024

Yaya FOFANA

Président du MFA,
Cadre du RHDP

Commentaire

PARTAGER