Depuis Séoul, Sidiki Boubacar, ( Réseau des chambres des experts européens-Afrique de l’Ouest) : « Ce que je pense des élections Côte d’Ivoire en 2020 et de Dr Hak ja Han Moon »

680

Dernère publication

Dans une interview accordée à l’IA en marge du sommet mondial organisé par la Fédération pour la paix universelle (FPU) à Séoul Sidiki Boubacar, président Afrique du réseau des chambres des experts européens département Afrique de l’ouest a livré ses impressions sur cette rencontre . Il s’est prononcé également sur la tenue des élections en Côte d’Ivoire en 2020.


Présentez vous à nos lecteurs ?

Sangaré Sidiki boubacar président Afrique du réseau des chambres des experts européens département Afrique de l’ouest

Vous venez d’assister au sommet Mondial pour la paix. Quels sont les sentiments qui vous anime en ce moment ?

C’est un sentiment de bonheur intense et de plénitude. Je pense que tout ce qui a été entendu depuis l’entame du sommet jusqu’aujourd’hui ça me donne un très grand courage de pouvoir inculquer cela aux ivoiriens et que la paix n’est pas seulement en Afrique. Même les européens et asiatique parlent de paix.

Est ce que vous croyez en une paix durable en Afrique ?

Tout à fait . Seule la volonté de l’individu manque . À partir du moment où moment chacun parvient à s’y mettre je pense qu’on peut y arriver .

Selon vous est ce que l’esprit d’une paix mondiale est compatible avec le développement économique , le nationalisme et les intérêts qui sont parfois divergents?

Oui cela est compatible. Vous savez dans un pays sans la paix l’économie n’a pas de rôle. Et dans le monde c’est pareil. Si vous êtes dans un pays ou un monde là où il y a la guerre , le terrorisme, à un moment donné, ça plombe l’économie mondiale.

Lors de ce sommet vous avez assisté également à la remise du prix Sunhak au président de la République du Sénégal Macky Sall . Quelle lecture cela vous inspire par rapport au futur de l’Afrique , aux perspectives de développement et de maintien de la paix notamment dans cette zone ouest africaine menacée par le terrorisme?

Le prix qui a été décerné au président Macky Sall montre que le Sénégal n’a pas connu de graves crises comme les autres pays notamment la Côte d’Ivoire et la Guinée. Les peuples africains doivent prendre l’exemple sur le Sénégal car Macky Sall est un bâtisseur , un homme qui parle de paix , de cohésion sociale constamment, qui montre son dévouement à la paix et à la réconciliation en Afrique .

L’auteur de tous cela n’est rien d’autre que la co-fondatrice de la Fédération pour la paix universelle (FPU) . Que représente le Dr Hak ja Han Moon pour vous ?

Cette dame est une référence pour moi car voir une dame qui parvient à mobiliser plus de 7000 personnes à travers le monde, je pense que c’est une dame à encourager et nous ferons tout pour faire venir cette dame en Côte d’Ivoire car ce pays en a besoin

Parlant justement de la Côte d’Ivoire, le pays prépare les prochaines élections de 2020 , selon vous quelles sont les conditions pour une élection sans violence ?

Les conditions pour que tout ce passe bien en Côte d’Ivoire, d’abord , il faut cultiver cet esprit de cohésion sociale entre les ivoiriens , il faut qu’ils parviennent à cela . Il faut qu’ils se disent « c’est vrai nous sommes de différentes ethnies mais nous sommes des frères ».

Interview réalisée par Moustapha Ismaila Envoyé spécial au sommet mondial à Séoul

Commentaire

PARTAGER