Diika Bamba , présidente du collectif ‘’la vie associative autrement’’ : “Nous voulons contribuer à la mise en place d’activités génératrices de revenus structurées”

487
facebook:Diika Bamba

Dernère publication

La première édition de ‘’Les matinales du jeune entrepreneur’’ se tiendra le samedi 09 octobre 2021, à la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire à Abidjan-Plateau. Joint au téléphone, le jeudi 7 octobre 2021, la présidente du collectif ‘’La vie associative autrement’’, Diika Bamba a indiqué que « cette activité vise à contribuer à la mise en place d’activités génératrices de revenus structurées ».

« De manière spécifique, nous voulons contribuer à la mise en place d’activités génératrices de revenus structurées pour faire face au chômage des jeunes, au passage de l’informel au formel pour une société plus organisée », a-t-elle affirmé. Selon l’initiatrice, ce projet vise à communiquer aux porteurs de projets ivoiriens les outils et méthodes pour formaliser et développer leurs entreprises. Cette rencontre aura pour thème ‘’ l’entreprenariat de l’informel au formel : droits et devoirs’’,
Diika Bamba a indiqué que les cibles à toucher sont entre autres les jeunes diplômés sans emploi, les jeunes déscolarisés, les leaders des groupements organisés en coopératives, associations ou Ong, les travailleurs indépendants et les entrepreneurs. « Le projet va s’articuler autour de 3 principales activités. Un exposé des panélistes sur le thème. La direction des impôts nous formera sur le sujet qui semble faire le plus peur aux entrepreneurs qui ont envie de se formaliser. Il y aura aussi, une séance d’échange et de partage d’expérience entre les participants et les panélistes et un échange B to B ou B to C entre participants », a-t-elle expliqué.
La vie associative veut se donner les moyens pour orienter, assister et soutenir les initiatives gouvernementales visant à faire de l’entreprenariat le fer de lance du développement économique de la Côte d’Ivoire. Pour cette première édition de ‘’Les matinales du jeune entrepreneur’’, c’est plus de 130 jeunes qui sont attendus. L’activité est placée sous le patronage du ministre des Pme, de l’artisanat et de la transformation du secteur informel, Félix Miézan Anoblé.

Touré Abdoulaye avec D. Ouattara (stagiaire)

Commentaire

PARTAGER