Élection à la Mugefci – Zadi Gnagna à l’équipe sortante : “Nous mettons en garde contre toute volonté de tripatouillage”

6248
Zadi Gnagna mettant en garde le conseil d'administration

Dernère publication

Théodore Gnagna Zadi, président du conseil d’administration de la Mutuelle autonome des enseignants de Côte d’Ivoire (Maeci) a mis en garde le conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Mugefci) contre toute volonté de tripatouillage du processus électoral de l’élection à la présidence de la Mugefci .

C’était le mardi 22 juin 2021 au cours d’une conférence de presse du groupe Maturité-Unité-Renaissance (Mur) à Abidjan- Cocody.
« Une sortie médiatique en date du 11 juin 2021, indique que l’actuel Conseil d’Administration convoque une Assemblée Générale Ordinaire, avec pour ordre du jour en son point (5) des Divers : Amendements et adoption du guide électoral, Présentation du comité électoral national. Face à cette volonté du tripatouillage du processus électoral, nous appelons à la vigilance des mutualistes, mettons en garde le conseil d’administration et appelons le gouvernement, à travers le ministère en charge des affaires sociales et de la Mutualité à prendre en main le processus électoral », a fait savoir Theodore Gnagna Zadi à moins de trois mois de l’élection pour le renouvellement des instances de la Mugefci prévue en septembre 2021.
Pour Zadi Gnagna, ce conseil d’administration ne peut garantir la libre expression et les secrets du vote dont il connait déjà les résultats. « C’est pourquoi nous le groupe Mur, rejetterons toute modification qui ne sera faite selon les règles de l’art, c’est-à-dire entre le ministère chargé des affaires sociales et le conseil d’administration comme ça été fait en 2013 et 2017. Nous n’accepterons pas cette modification et nous combattrons ce conseil. Nous lui tiendrons donc responsable de tout ce qui pourrait arriver. N’oublions pas qu’il s’agit des 365.000 fonctionnaires, ceux qui font vivre l’État », a-t-il conclu.

Moustapha Ismaila

Commentaire

PARTAGER