Festival Ekloliké pendant Pakinou à Toumodi – La commissaire générale Dorcass N’Dakpri dévoile ce qui est prévu

1409
photo de la commissaire générale du festival EKLOLIKE (Dorcass N'Dakpri)

Dernère publication

Le festival Ekloliké est lancé pour la valorisation de la culture baoulé

Dans une dizaine de jours, c’est la fête de Pâques. Chez le peuple baoulé l’on parle de Paquinou. Dans le but de créer un cadre pour la valorisation et la promotion de la culture baoulé, mais aussi pour pérenniser les us et coutumes du département de Toumodi pour les générations futures, il est organisé un festival dénommé Festival Ekoliké.

C’est le festival des arts et de la culture baoulé. La commissaire générale dudit festival, Dorcass N’Dakpri native de Toumodi a eu une séance de travail avec toutes les commissions inhérentes à l’évènement, le mardi 5 avril 2022 dans un restaurant de la ville. Au sortir de cette réunion, elle a donné les différentes articulations de ce festival qui se tiendra du vendredi 15 au dimanche 17 avril au stade municipal de Toumodi,
« Le vendredi 15 avril, le public aura successivement droit à la présentation des tambours suivie des explications, traductions et danses (akpatoué, agbouro…), à la visite du village baoulé (cuisine typique: namoukoum, kpôtrôkpô, pkéhounkplôlô faites par nos mamans, du bandji, du koué……et pleins de surprises. Le samedi 16 avril, nous présenterons à nos visiteurs une cérémonie de dot en pays baoulé suivie d’une conférence qui mettra en relief la personnalité du baoulé, les caractéristiques qui lui sont propres et tout le protocole qui régit le baoulé, suivront la parade vestimentaire, les danses et jeux d’enfants, des danses goli, awo (accordéon) adjoss, animation, les contes etc…) et en soirée le concert live Yodé et Siro.

Le dernier jour le dimanche 17 avril, les jeux de nos mamans, les allocutions et les remerciements sanctionneront la fin de la première édition du festival Eklolike », a dit la commissaire générale du festival placé sous le patronage de l’ex ministre d’Etat Camille Alliali.

Sosthène Do

 

Commentaire

PARTAGER