Fête de la lumière : La 6ème édition sous le signe des jeux de la Francophonie

882

Dernère publication

La 6ème édition d’Abidjan, perle de lumières a été lancée officiellement le lundi 19 décembre 2016 à Abidjan-Plateau à l’avenue Jean-Paul II.

Pour l’édition 2016, cette fête a été célébrée sous le signe des VIIIème jeux de la Francophonie d’où l’appellation « Abidjan capitale des 8ème jeux de la Francophonie ».
La grande Chancelière Henriette Dagri Diabaté qui représentait la Première Dame Dominique Ouattara, marraine traditionnelle de la fête de la lumière a félicité le gouverneur du district d’Abidjan Robert Beugré Mambé et son équipe pour l’initiative de célébrer la lumière. Elle a fait savoir que la célébration de cette fête est devenue une tradition en Côte d’Ivoire « s’inscrivant dans la durée », et ce depuis l’arrivée au pouvoir du Président de la République Alassane Ouattara. La célébration de lumières qui a la particularité de donner un visage attrayant et lumineux à la ville d’Abidjan au dire de la grande chancelière est surtout un moment de retrouvailles et de convivialité pour les Abidjanais. Dans la mesure où, ajoutera-t-elle, le jour des festivités de la lumière, la marrée humaine qui effectue le déplacement est composée aussi bien des adultes, jeunes, vieux, enfants de toutes les composantes de la société ivoirienne. Mieux, l’historienne a indiqué que « cette manifestation et un symbole, elle est la phase festive d’un programme », a expliqué la représente de la Première Dame. Ce programme ajoutera-t-elle, est un programme qui ambitionne de faire d’Abidjan, la référence en Afrique à travers l’ambitieux programme annoncé récemment par le Président de la République pour un montant de 1000 milliards de francs d’investissements dans divers secteurs.
Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District Autonome d’Abidjan et ministre auprès du Président de la République chargée des 8ème jeux de la Francophonie, a présenté les vertus de la lumière qui impactent positivement sur le quotidien des humains à divers degrés. « La lumière est un condensé d’énergie, elle est aussi une thérapie pour transformer les pensées, les sentiments…. La lumière est une invitation à l’action. Elle rassemble tous les humains », a fait savoir le ministre. Il a traduit la volonté de faire d’Abidjan la première ville lumière d’Afrique. Aussi, il a annoncé un investissement de 2 milliards FCFA dans la capitale économique dans le cadre des 8ème jeux de la Francophonie à travers un planting d’arbres pour faire d’Abidjan « la perle des verdures ».
Notons que ce sapin a une dimension de 30m et a été conçu au terme de 1000 heures de travail, selon Dao Mamadou, commissaire général du festival.
Durant un mois, l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, le carrefour Solibra, les deux ponts, l’hôtel du District Autonome d’Abidjan, la cité administrative au Plateau, et le carrefour Saint-Jean de Cocody sont entre autres les sites qui seront illuminés avec en toile un focus spécial sur les 8ème jeux de la Francophonie.

Ernest Famin

Commentaire

PARTAGER