Finale excell’ados 2023-Des élèves sensibilisés sur les risques des grossesse précoces

863

Dernère publication

Des élèves ont été sensibilisés sur les risques des grossesses précoces lors de la finale du grand jeu concours inter- écoles des excellents adolescents, dénommé “excell’ados”.

La première édition de la finale du grand jeu concours inter- écoles des excellents adolescents, dénommé “excell’ados” organisé par Ghislain Yapi, conseiller en psychologie de l’Éducation et promoteur de exce’ll ados s’est tenue à la salle des fêtes du lycée jeunes filles de Bingerville, le vendredi 19 mai 2023. La rencontre avait pour thème “la promotion de l’excellence en éradiquant les grossesses en milieu scolaire et la toxicomanie”.
Ce sont 5 équipes venues de différents établissements de la Côte d’Ivoire qui ont concouru à cette compétition . Les différentes prestations ont porté sur la poésie, le théâtre et l’atelier sur lesquels les élèves ont été notés. Le lycée jeunes filles de Bingerville s’est distingué dans cette compétition avec un total de 669 points suivi du lycée privé de Yapoga Okéi qui a remporté un total de 630 points et la 3e place est revenu au lycée garçons de Bingerville avec 593 points.

Sidibé Yacouba appelle les élèves à adopter une bonne attitude pour un avenir plus meilleur.

À cette occasion, Sidibé Yacouba, 3e adjoint au maire de Koumassi, représentant le maire de la commune Cissé Ibrahima Bacongo et par ailleurs Inspecteur de l’Enseignement Préscolaire et Primaire a salué l’initiative de ce jeu instructif et encouragé les élèves «Nos élèves sont en perte de repères. Il est donc bon d’initier ce genre de cérémonie et d’ inculquer des valeurs sociétales qui peuvent leur permettre de s’orienter, d’éviter la toxicomanie, la drogue et surtout aux jeunes filles de ne pas s’adonner à la facilité. Il y a deux semaines de cela, un rapport est sorti où on a pratiquement 3600 jeunes filles en milieu scolaire qui portent des grossesses. (…) Nous encourageons les parents à échanger et à communiquer avec leurs enfants, de ne pas avoir peur d’évoquer des sujets tabous comme la sexualité. Nous, en tant qu’éducateur du système éducatif et praticien, on joue notre rôle. Aux enfants, on leur demande d’opter pour deux grandes valeurs qu’est la discipline et le respect.(…) » a -t-il déclaré.

La proviseure du lycée Mamie Faitai de Bingerville satisfaite

La représentante de la proviseure du lycée Mamie Faitai de Bingerville, Tortia Coulibaly, Yéo a exprimé sa satisfaction suite à la victoire remportée par son établissement.
«On s’est entraîné énormément avec les filles dans les après-midis pendant qu’elles n’avaient pas cours. Nous avons dans cet établissement, un professeur de théâtre qui nous a montré comment entrer en scène et comment en ressortir. Et tout ceci, nous a vraiment aidés. Nous sommes satisfaites de ce trophée, les filles ont travaillé et elles sont formidables», a-t-elle fait savoir.

Le témoignage de Ghislain Yapi

Ghislain Yapi a fait savoir que lui-même est le fruit d’une grossesse précoce. N’eut été la vigilance de son père adulte, il ne serait pas né .
«Ma mère était adolescente lorsqu’elle a pris ma grossesse. Je suis un enfant non-désiré qui devrait être avorté par mon défunt grand-père. C’est mon père étant adulte qui n’a pas voulu que l’avortement se fasse», a -t-il lancé .
Rappelons qu’un montant de 2 millions de francs CFA sera remis aux vainqueurs du concours excell’ados, le 1er juillet 2023.

Mamadou Ouattara avec Cécile Mobio (stagiaire)

Commentaire

PARTAGER