Football en Côte d’Ivoire- Voici la nouvelle grille salariale pour les footballeurs professionnels

4714

Dernère publication

En séminaire sur l’organisation administrative et financière avec les clubs, la FIF a fixé une nouvelle grille salariale pour les footballeurs professionnels. En Ligue 1, la FIF exige un salaire minimum de 160 000 FCFA. En Ligue 2, elle fixe le salaire minimum à 100 000 Fcfa.

Les clubs de Ligue 1 devront payer un salaire minimum de 160 000 FCFA par joueur. C’est l’une des informations majeures du séminaire sur l’organisation administrative et financière organisée par la FIF le JEUDI 25 AOÛT 2022 au Plateau avec les 16 clubs de Ligue 1. 20 joueurs sont concernés par cette nouvelle mesure fédérale.
Avant l’ouverture de la saison sportive 2022-2023, la Fédération Ivoirienne de Football a décidé d’organiser un séminaire sur la gestion administrative et financière des clubs participant aux différents championnats nationaux de football. Ce séminaire a démarré avec les 16 clubs de la Ligue 1.

160 000 FCFA le Smig en Ligue 1

Il s’agissait pour le comité exécutif de la FIF d’échanger sur les droits Télé des clubs, le salaire minimum pour les joueurs de la ligue 1, ligue 2 et sur les instructions de la FIFA et la CAF pour la professionnalisation des clubs (Licence professionnelle).
Après plus de deux heures de travaux, le comité exécutif de la FIF et les clubs de Ligue 1 se sont accordés sur un salaire de base garanti pour les joueurs. Il est de 160 000 FCFA.
” Nous avons fait une proposition au comité exécutif qui a été adoptée. Nous l’avons soumise aux 16 clubs qui l’ont validée ce jour à ce séminaire. Le salaire de base est de 160 000 FCFA par mois par joueur pour 20 joueurs professionnels. C’est le minimum aujourd’hui. Nous savons que beaucoup de clubs sont au-delà de ce montant. C’est la base qui permettra au président de la commission finance d’effectuer les vérifications et les contrôles ”, a expliqué Salif Bictogo, président de la Ligue Professionnelle de Football.

Un salaire de 100 000 Fcfa en Ligue 2.

En Ligue 2, la FIF en accord avec les clubs, a arrêté un salaire minimum de 100 000 Fcfa par joueur. 20 joueurs professionnels par club sont concernés par cette nouvelle décision fédérale.

Les présidents de clubs en phase avec le salaire de base

Les présidents de clubs de Ligue 1 présents à ce séminaire ont après avoir approuvé cette mesure, salué la décision du comité exécutif.
«C’est une très bonne mesure qui va améliorer les conditions de vie des joueurs. Avec les primes de match, les primes de victoire, les primes de signature, les joueurs pourront avoir un minimum pour se consacrer à la pratique du football. C’est déjà une avancée pour le football ivoirien », a commenté Koné Abdoulaye, président de l’AS Denguélé. Tout comme, lui, Ouattara Bakary, du Club Omnisports de Korhogo a salué cette nouvelle mesure dans le football ivoirien. « C’est une avancée pour le football professionnel en Côte d’Ivoire. Ce salaire de base fixé permettra au football ivoirien de tendre vers la professionnalisation. Surtout pour nos footballeurs.

En Ligue 1, la subvention versée sur 10 mois.

Le comité exécutif a rappelé au cours de cette rencontre la subvention à verser aux clubs de Ligue 1 .La subvention de 100 millions FCFA sera payée sur 10 mois à raison de 10 millions FCFA par mois. En Ligue 2, les clubs toucheront 5 millions FCFA par mois pour une subvention annuelle de 50 millions FCFA. Avec l’ancien comité exécutif, les clubs percevaient la moitié de la subvention en début de championnat.

La professionnalisation des clubs, une autre exigence.

Afin de se conformer aux instructions de la FIFA/CAF sur la professionnalisation des clubs pour l’obtention de la Licence CAF, le comité exécutif de la FIFA a demandé aux clubs de se mettre à jour de cette nouvelle donne afin d’être reconnu par la FIFA/CAF en tant que Club Professionnel de football. Ces critères de la FIFA/CAF pour les clubs de football prennent en compte l’acquisition d’un siège avec un personnel administratif permanent, l’obligation d’avoir une équipe féminine et de jeune de football, un stade propre au club. Sur ce volet, le président de la FIF Yacine Idriss Diallo a promis d’aider les clubs à se conformer à cette nouvelle exigence internationale.
La journée du 25 août 2022 sera consacrée aux clubs de Division 3 et Ligue 1 de football féminin.

Ange Kouadio

Commentaire

PARTAGER