Football-Sam Etiassé, Dex de la FIF : “Voici ce qui bloque la reprise du championnat”

11967

Dernère publication

Le directeur exécutif de la Fédération Ivoirienne de football (FIF), Sam Etiassé a réagi, le mardi 8 décembre 2020 à ses bureaux au siège de la FIF à Treichville à la polémique soulevée ces derniers jours par des clubs réclamant de l’instance faîtière du football, l’organisation du championnat.

Pour le Préfet hors-grade, cette question de reprise du championnat est conditionnée par la reprise du processus électoral bloqué par la FIFA depuis trois mois.
”Nous disons à la FIF que le ballon doit rouler. Nous avons écrit à la FIFA. Elle a fait toutes les investigations; tous les acteurs du processus électoral ont été auditionnés. Pourquoi n’ont-ils pas pris depuis lors de décision ? Nous les attendons. La FIF est en mode attentiste. Tout ce que nous demandons, c’est que la FIFA lève la suspension du processus électoral pour nous permettre d’avancer”, a rappelé le directeur exécutif de la FIF.
« Pourquoi veulent-ils que la FIF organise le championnat, s’ils ne reconnaissent pas d’abord les autorités fédérales en place ? Ils ne connaissent plus l’autorité du président de la Ligue Professionnelle de Football. Le président de la ligue a convoqué une réunion qui devait être présidée par son vice-président, Ceverin Yeboua, parce qu’il est candidat. Certains ont démissionné. Nous n’avons pas voulu organiser un championnat qui va se jouer en dent de scie. Nous ne le ferons pas. Que la FIFA lève la suspension et nous irons à l’élection ! Celui qui est élu organisera le championnat. Ceux qui ne voulaient pas jouer le championnat, disent qu’aujourd’hui on peut jouer. Mais dans ce cas, qu’ils nous écrivent pour reconnaître l’autorité des dirigeants fédéraux. Je m’interroge. Est-ce la tête de X qu’on ne veut pas voir ou c’est le développement du football qu’on veut voir en Côte d’Ivoire ? », a ajouté le préfet hors-grade.
Ces échanges ont été l’occasion pour le chef de l’administration de la FIF de lever une équivoque suite à une note circulaire transmise aux clubs en vue d’apporter des informations nécessaires. Si pour certains présidents de clubs, cette note circulaire annonçait la prise en main par la FIFA, il n’en est rien selon le directeur exécutif de la FIF. À l’en croire, il s’agit d’une fiche signalétique émise par la CAF aux 54 pays membres. Ce document vise à renseigner par les clubs les informations et données relatives aux clubs et stades. Ainsi, les clubs devront fournir à la CAF par l’entremise de la FIF, les informations concernant entre autres le nom du club, la date de création, le stade de compétition, la division dans laquelle évolue le club.

Ange K

Commentaire

PARTAGER