Gaoussou Touré, depuis Odienné : “L’amour pour Ado reste inchangé, le Denguélé sera toujours là”

1344

Dernère publication

Les cadres du RDR du District du Denguélé ont réuni au Stade Mamadou Coulibaly d’Odienné, les militants des 22 sous-préfectures des deux régions que sont le Folon et le Kabadougou pour un hommage au Président Alassane Ouattara.

Dans la motion qui a été lue par le président du Conseil régional d’Odienné, Koné Souleymane, les populations ont exprimé leur gratitude, leur reconnaissance et leur attachement au Président Alassane Ouattara en sollicitant son retour à la tête du RDR. Cet attachement a été expliqué par le ministre Gaoussou Touré, député d’Odienné : « Le Président Alassane Ouattara a réussi le second miracle de la Côte d’Ivoire. Avant, le développement était à Abidjan, Bouaké, San-Pédro. Mais avec ADO, le développement a touché toutes les régions de la Côte d’Ivoire. Il n’y a pas de régions où des actions concrètes n’ont pas été posées au cours de ces six dernières années. Le 14 septembre encore, nous serons à Dioulatiédougou pour l’inauguration du pont de cette ville (…) A Odienné et dans tout le Denguélé, l’amour pour le Président Alassane Ouattara reste inchangé. Les filles et les fils du Denguélé seront là comme ils l’ont toujours été et nous sommes prêts pour toutes les batailles à venir. Pour le congrès, nous avons déjà 5. 000 militants inscrits, donc je demande aux autres régions de s’apprêter parce que le Denguélé arrive et il vous met au défi qu’il fera la grande mobilisation les 9 et 10 septembre 2017 à Abidjan ».

Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Koné, le maire d’Odienné, Mme Nasseneba Touré Diané et l’ensemble des responsables du RDR dans le Kabadougou et le Folon ont promis une marée orange de militants sur le palais de la culture en septembre prochain, lors du congrès de leur parti. Pour sa part, Adama Bictogo s’est engagé à prendre en charge les frais de déplacement de 1000 militants du District du Denguélé.

Olivier Dion, de retour d’Odienné

Commentaire

PARTAGER